Gourcuff

Gourcuff : “S’en sortiront ceux qui ont une gestion réaliste et non spéculative”

Entraîneur d’un des clubs de Ligue 1 les plus menacés financièrement par la crise sanitaire liée au Covid-19, le FC Nantes, Christian Gourcuff, explique dans “Minuit Sport” (Ouest France) que la gestion “réaliste” va être récompensée au terme de la contagion qui fige et inquiète l’industrie du football.

La crise du coronavirus ne touche pas que le football, mais plus globalement la mondialisation, la recherche généralisée du profit, l’économie capitaliste qui nous conduit dans le mur. Le foot est partie prenante de cette fuite en avant, avec, entre autres, une surenchère permanente des droits télé. Depuis des années, il vit à crédit. Les clubs qui vivent au-dessus de leurs moyens, sur l’endettement et l’argent virtuel, ceux qui spéculent, avec parfois des investisseurs étrangers sans de vraies garanties bancaires, sont fragilisés. Ceux qui s’en sortiront seront ceux qui ont une gestion réaliste et non spéculative, déclare Gourcuff. Si le monde du foot diminue son train de vie de 50%, voire plus, ce ne sera pas un problème. Ce n’est pas parce qu’un joueur gagne moins d’argent qu’il jouera moins bien au football. Mais je ne suis pas vraiment sûr que cela se produise.A priori, les plus grands clubs supporteront mieux la crise actuelle (lire ici), et les écarts seront plus importants. La tendance serait plutôt celle là.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée