crédit photo : Aude Alcover/LP/Icon Sport

Isaac Hemans : “Au milieu de joueurs comme Verratti ou Kylian tu progresses vite”

Isaac Hemans fait partie des jeunes joueurs du PSG qui ont dû quitter le club suite à la suppression de l’équipe réserve l’été dernier. Mais contrairement à d’autres, il a juste été prêté un an sans option d’achat à Cholet (National). Il devrait donc revenir cet été. Dans une interview accordée à Foot Mercato, il est revenu sur la suppression de la CFA, son départ en prêt avant de se projeter sur son avenir.

La suppression de l’équipe réserve

C’était triste. Déjà, on ne s’y attendait pas. Il restait un match avant la fin du championnat… et on apprend ça. C’est un problème. Pour moi bien sûr, mais surtout pour ceux en fin de contrat qui pensaient rester avec la réserve comme Abdallah (Yaisien, ndlr) notre capitaine… Ils pouvaient se retrouver avec rien. Moi il me restait deux ans de contrat donc j’avais le temps de me retourner. Mais je m’inquiétais pour ceux qui n’avaient rien. Ça fait mal mais c’est le choix du PSG. On doit le respecter. Mon départ ? Je me suis assis avec le coach, on a discuté et il m’a clairement dit que je devais trouver une solution.

Sa relation avec Colin Dagba

Je l’ai connu lors de ma première année et dans le vestiaire on rigolait, on jouait, on faisait n’importe quoi ensemble ! Une fois, il faisait froid et il me frappait avec la neige alors j’en ai gardé plein jusque dans le vestiaire et je lui aie tout lancé dessus (rire fort) ! Parfois dans un vestiaire certains joueurs sont plus que des coéquipiers. Des gens sur qui on peut compter. Avec Colin, j’ai partagé beaucoup de choses.

Sa présence dans le groupe pro lors de la pré-saison en Chine

Au milieu de joueurs comme Verratti ou Kylian tu progresses vite. Tout va vite en fait. Si tu fais une erreur, ça se paye cash. Quand tu es dedans, tu sais très bien que tu dois bosser plus qu’eux si tu veux y arriver.

Son futur (enbcore sous contrat jusqu’en juin 2021)

C’est dans un coin de ma tête. Quand la saison sera terminée, je m’assiérais avec Paris et mon agent et on verra ce qui est mieux pour moi et le club. J’aimerais bien rester mais j’ai envie de jouer.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée