Kehrer

Kehrer : “L’après qualification contre Dortmund ? Ce sont des images inoubliables et des moments très forts”

Comme plusieurs de ses coéquipiers, Thilo Kehrer a décidé de passer le confinement dû à la pandémie du Covid-19 dans son pays natal, l’Allemagne. Une information qu’il a confirmée à BeIN Sports en expliquant que le confinement en Allemagne était “comme en France mais un peu moins strict. On peut sortir à deux ou en famille en respectant les règles d’écart de deux mètres entre les personnes. C’est une situation dure et triste de voir le nombre de personnes qui sont malades ou le nombre de morts. Moi, j’ai eu la possibilité de retourner en Allemagne pour voir ma famille et m’occuper de mes parents […] c’est important pour moi.

Kehrer a ensuite détaillé le programme qu’il doit suivre pour se maintenir en forme. “Il y a des programmes proposés pour chacun mais aussi pour le groupe. J’ai du matériel ici et donc des fois, je fais des choses qui ne sont pas dans les programmes. Le coach ? Ce n’est pas facile aussi pour lui, il nous envoie des messages de temps en temps.

L’international allemand est aussi revenu sur la soirée d’après qualification pour les quarts de finale de Ligue des Champions contre Dortmund.

Il y a eu beaucoup d’émotion. […] On voulait absolument réussir et continuer en Ligue des Champions. Après le match, c’était la folie en dehors du stade. Nous sur le balcon et les supporters en dehors du stade, ce sont des images inoubliables et des moments très forts. Pour moi, les heures et les jours qui ont suivi j’avais un sentiment de soulagement et de joie.

Thilo Kehrer a aussi évoqué le possible retour à la compétition.

Mentalement, c’est un peu plus dur parce qu’en ce moment, je ne pense pas au foot mais plus à la santé des personnes dans le monde. Je ne pense pas à la suite de la saison, aux quarts de finale de Champions League, aux matches. Je suis mes programmes, je reste en forme. J’espère et je prie pour qu’on élimine ce virus et que l’on puisse bientôt revenir.” Il a enfin avoué que le football lui manque “tous les jours.

Thilo Kehrer a également donné une interview à RMC Sport où il a évoqué ses échanges avec ses coéquipiers pendant ce confinement, via leur groupe WhatsApp.

On se parle, on s’envoie des messages, certains s’appellent en vidéo. On évoque la situation générale ou des programmes sportifs à suivre. On se pose la question. On se demande si on va terminer la saison, quand on va reprendre. Mais pour nous tous, en ce moment, le foot n’est pas la priorité par rapport à la santé de la population. Le plus important, c’est de battre le virus, de contrôler la situation et après, on pourra penser à rejouer au foot.

L’ancien de Schalke 04 a enfin expliqué que tout le monde au PSG souhaite aller “au bout” en Ligue des Champions. “Tous les joueurs, le staff et les supporters veulent aller au bout de cette compétition. Mais c’est vrai qu’à huis clos, ce n’est pas la même chose. Ce n’est pas très beau, pour personne. Le foot passe par la connexion entre les supporters et les joueurs. C’est ce qu’on veut tous. Il faut attendre les décisions et on s’adaptera.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée