Silva-entraînement-salle

L’Espagne et l’Italie avancent sur les conditions de la reprise des entraînements

Si en France l’UNFP freine des quatre fers à l’idée d’un retour sur les terrains, l’Espagne formalise par un communiqué de presse la volonté d’une reprise des entraînements des clubs professionnels autour de “stricts protocoles de santé” si la pandémie de Covid-19 le permet, tout comme le ministère de la Santé. LaLiga de Javier Tebas et la Fédération espagnole de football (RFEF) de Luis Rubiales ont donc trouvé un accord avec la contribution du Conseil Supérieur du Sport (CSD), organisme dépendant du gouvernement espagnol, au terme d’une réunion de huit heures. L’idée étant, selon la presse, d’utiliser massivement les tests et de passer progressivement de séances individuelles vers du collectif. LaLiga envisage trois dates de reprise de la compétition : 28-29 mai, 6-7 juin ou 28 juin.

En Italie, la Fédération a présenté aux ministres de la Santé et des Sports un protocole sanitaire afin que les équipes puissent reprendre les entraînements. Le plan comprend des tests constants et une concentration des joueurs dans les centres d’entraînement au cours du premier mois. Le projet sera discuté ce mercredi. L’intention de la Fédération italienne est de reprendre l’entraînement le 4 mai.

L’Espagne et l’Italie ont été les pays européens les plus touchés par la pandémie de Covid-19.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée