Cavani

Selon un avocat spécialisé, un joueur en fin de contrat le 30 juin “sera libre de ne pas prolonger”

C’est l’une des questions qui agitent le monde du football au moment où des dates de reprises sont évoquées. Comment gérer les joueurs en fin de contrat le 30 juin 2020 ? Pour rappel, cela concerne neuf joueurs au PSG. Dans les colonnes de Ouest France Sevan Karian – avocat spécialisé en droit du sport – estime que les clubs et la Ligue ne pourront pas obliger un joueur à prolonger son contrat au delà du 30 juin.

Ni la Ligue ni le club ne pourront imposer à un joueur de prolonger son contrat de travail au-delà du 30 juin dans les mêmes conditions, et le joueur sera libre de ne pas signer. Il y a tout de même deux solutions dans ce cas-là, un avenant ou un nouveau contrat, indique Maître Karian même s’il explique que la seconde serait la meilleure chose. Ce n’est qu’une fois les modalités de déconfinement connues et le scénario de reprise acté, que ces dossiers seront naturellement traités par les différentes parties.” Sevan Karian conclut en expliquant que le joueur en fin de contrat le 30 juin qui refusera de prolonger (ponctuellement) ne pourra pas jouer pour un nouveau club dès le 1er juillet car même libre, un joueur ne peut pas être enregistré auprès de son nouveau club si la période de mercato n’est pas ouverte.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée