psg 5 avril 2020

Revue de presse PSG : ALL, Aulas, al-Khelaïfi, Cissé, Rai, Simone…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce dimanche 5 avril 2020.

“Déjà fragilisés par les décisions des diffuseurs de ne pas honorer leurs prochaines échéances, après la perte des recettes billetteries, les clubs pros risquent aussi de perdre des contrats de sponsoring, observe Le Parisien. On a un moment craint pour le PSG. Vendredi soir, Sébastien Bazin, le PDG du groupe Accor, a ainsi déclaré sur BFM que son groupe, sponsor maillot, ne pourrait pas honorer la 2e échéance du contrat, le 1er juillet, si la L1 ne reprenait pas. Fausse alerte. Selon une information de « l’Equipe » que nous sommes en mesure de confirmer, le groupe hôtelier a en effet déjà versé cette saison l’intégralité des 65M€ prévus pour cette année. Mais pour d’autres, des inquiétudes pèsent. Les premiers touchés sont les Girondins de Bordeaux. Bistro Régent (environ 1,4M€ par an jusqu’en 2023), vient d’annoncer qu’il suspendait son engagement.”

Dans L’Equipe, on trouve un Jean-Michel Aulas, président de l’OL, pessimiste quant à une reprise. “Le pourcentage de chances que l’État donne l’autorisation de reprendre a beaucoup diminué. Le risque devient significatif que certains États ne la donnent pas, commente le dirigeant lyonnais. On va tout faire quand même pour trouver des solutions. Pour la Coupe d’Europe, où l’OL comme le PSG, est engagé, c’est plus problématique car les régions concernées sont plus vastes que pour les Championnats domestiques. Il y a plus d’incertitudes aujourd’hui. Le non versement des droits TV ? Je regrette la position de Canal et de beIN. Qu’il y ait une incertitude sur la fin paraît légitime, mais qu’ils ne payent pas au moins ce qui a été joué me perturbe. Est-ce le point de départ d’une négociation ? On verra avec le groupe de négociation des droits télé qu’anime Nasser (Al-Khelaïfi). Pourquoi je n’y suis pas ? Il a été demandé à Canal de proposer un certain nombre de présidents. J’imaginais que je serais dans la liste. Ce n’est pas le cas, il ne faut pas y voir de mal. Je l’ai dit à Nasser : “Je reste à la disposition, mais je ne veux pas être blessé”. Si Canal a défini cette règle. […] Je ne peux pas porter de jugement. Je suis solidaire de tous les présidents de club et de Nasser. […] Le bureau prendra les décisions.”

Enfin, dans le journal sportif, l’ancien milieu de terrain Edouard Cissé confie que le joueur le plus fort avec lequel il a joué est Rai. “Je dirais Rai pour ce qu’il dégageait. Marco Simone aussi, c’était quelque chose. Ses contrôles, ses prises de balle, tout était toujours parfait. Il prenait toujours le ballon comme il fallait. Je les observais beaucoup tous les deux et je me demandais comment ils faisaient.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée