PSG 6 avril 2020

Revue de presse PSG : Neymar, Mbappé, Icardi, droits TV, ASSE…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 6 avril 2020.

“La crise sanitaire actuelle devrait permettre au PSG de conserver Kylian Mbappé. Et sans doute Neymar pour un an de plus, explique L’Equipe ce jour. Pour le champion du monde, la question d’un départ ne s’est jamais posée de toute façon. “ Qu’il vente, qu’il neige ou qu’il pleuve, Mbappé restera, c’est une volonté de l’Émir ”, est convaincu un intime de Doha. […] Pour Neymar, le problème se pose dans des termes un peu différents. Récemment, Sport écrivait que le Brésilien souhaitait revenir. Une affirmation démentie par l’entourage de ce dernier : “ On n’a jamais parlé de ça. Pour l’heure, notre seule préoccupation est le coronavirus. ” […] “ On pense que l’été sera calme ”, ajoute-t-on dans le clan brésilien. […] De toute évidence, le PSG aborde ce dossier avec plus de sérénité qu’en juillet dernier. Conserver Neymar lui convient, le vendre ne lui poserait pas de problème. “Dans le cas de Neymar, contrairement à Mbappé, le PSG pourrait accepter une partie du paiement en différé cette fois, ce qui n’avait pas été le cas l’année passée”, estime un proche du dossier. […] Les deux stars sont chacune à deux ans du terme de leur contrat et, à l’exception de premières discussions avec l’entourage de Mbappé, rien, pour le moment, n’a concrètement été entamé. Celui-ci ne veut pas se précipiter. […] Mais il n’a pas échappé à Neymar, ni à Mbappé, que le fair-play financier avait été mis entre parenthèse, ce qui offre un avantage comparatif non négligeable à Paris par rapport aux autres.

Dans le journal sportif il est également question de l’avenir de Mauro Icardi, prêté par l’Inter Milan avec une option d’achat de 70 M€. “Paris a encore quelques semaines pour lever l’option (en mai). Les dirigeants mesurent à quel point le marché des n°9 sera intense cet été, lit-on. Icardi n’écarte pas un départ. Sportivement, ses débuts parisiens flamboyants ont laissé place au doute. Et même au-delà de raisons sportives, il s’interroge. Sa femme et conseillère, également. […] Wanda Nara, dont la relation avec Leonardo est fluide, mesure avec précision qu’elle ne dispose pas d’un contexte favorable. La levée d’option d’achat possible du PSG – qui aboutirait à un contrat préalablement négocié – n’éteindrait pas toutes les questions. Et les doutes. Icardi devrait bien, lui aussi, être au cœur de l’un des feuilletons de l’été.”

Enfin, L’Equipe rapporte que les sommes bloquées par les diffuseurs TV étaient surtout destinées aux grands clubs. Ainsi, “le PSG a perçu 60 % de ses recettes télévisées et Brest 91 %.” Avec le versement du 5 avril, “c’est la part relative à la notoriété  qui était en jeu. La prochaine traite, d’un total de 140M€, est prévue le 5 juin, et récompense le classement sportif. Cette prochaine créance, si le Championnat ne reprend pas, ne sera pas réglée non plus.”

Du côté du Parisien, on se félicite de l’initiative de l’ASSE qui vend des places virtuelles à un euro pour la finale de Coupe de France (PSG-Saint-Etienne) afin de récolter 80.000 € pour le CHU de la ville. “Chaque achat de place, qui n’offrira bien sûr pas réellement un ticket pour l’enceinte de Saint-Denis, sera reversé au CHU de Saint-Etienne. […] Hier après-midi, plus de 31.000 places à un euro avaient été vendues.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée