PSG 13 avril 2020

Revue de presse PSG : Onana, Rico, Areola, Delcourt, Neymar…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 13 avril 2020 dans la presse hexagonale.

André Onana, le gardien de but de l’Ajax âgé de 24 ans, a un bon de sortie. Et il a envie de l’exploiter alors qu’il a été approché par Chelsea, Tottenham ou le Barça. Le PSG fait partie de sa liste de vœux rapporte L’Equipe. “Il a identifié une poignée de clubs où il se verrait bien poursuivre sa progression, en Angleterre, en Espagne, en Allemagne, et un en France : le PSG. Parfait francophone, il compte de nombreux amis dans l’Hexagone. En privé, il lui arrive de confier qu’il serait ravi d’y évoluer et ne cache pas combien le projet parisien est attrayant à ses yeux, lit-on. Onana n’a pas oublié que, l’été dernier, Paris était venu aux renseignements à son sujet. À l’époque, le PSG cherchait un n°1, qu’il a finalement trouvé en la personne de Navas. Les dirigeants pourraient de nouveau se pencher sur le marché des gardiens cet été pour lui trouver une nouvelle doublure. L’option d’achat fixée par Séville , estimée entre 10 et 15M€, rend peu probable de voir Rico rester. Quand il évoque le PSG en privé, Onana se dit disposé à arriver en n°2, car l’avenir lui appartient (Navas aura 34 ans à la fin de l’année). S’il n’a pas fixé de clause libératoire, l’Ajax serait disposé à le laisser filer contre un chèque de 30M€. Mais la contraction attendue du marché pourrait amener les Néerlandais à revoir leurs prétentions à la baisse. […] Pour le moment, Leonardo n’est pas passé à l’action sur le chantier des gardiens. Ce dossier dépend de l’évolution de la situation d’Areola, prêté au Real. La tendance actuelle est que ce soit l’un des jeunes (Lounine ou Luca Zidane) qui devienne doublure de Courtois en 2020-2021. Mais Areola l’a confié à des proches tout au long de la saison : il n’imagine pas son avenir du côté du PSG.”

Dans Le Parisien il n’est pas directement question du PSG mais on signalera ces propos d’Olivier Delcourt, le président du Dijon FCO (16e de la Ligue 1) : “Tous les présidents ont vraiment conscience des choses. Cela ne nous empêche pas de travailler pour être prêts le moment venu. On élabore des scénarios effacés, au fur et à mesure, selon l’évolution de la situation.[…] Ça commence à ne pas sentir très bon du tout. […] Plus rien ne sera comme avant. J’espère que cette crise nous rendra plus humains.”

Sur le site du média francilien, on souligne que Neymar est “engagé dans la lutte contre le virus. Après avoir participé à une levée de fonds en faveur des favelas et avoir notamment fait un don de 900.000 euros à l’Unicef, le Brésilien a cette fois prêté son image à l’ONU afin de délivrer un message pour adopter les comportements nécessaires à la lutte contre la propagation de l’épidémie.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters