PSG 1er avril 2020

Revue de presse PSG : reprise anticipée, mercato, UEFA, Fair-Play Financier…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 1er avril 2020.

Dans L’Equipe, on trouve un scénario pour une reprise accélérée. “L’idée serait, le jour où la date de fin du confinement est arrêtée et celle de reprise des compétitions envisagée, d’autoriser les équipes à se confiner dans leurs centres d’entraînements respectifs, lit-on. Au lieu de l’être chez eux, les joueurs le seraient là où ils s’entraînent. Ils y dormiraient et y mangeraient quand cela est possible (le PSG ne dispose pas au Camp des Loges de logement dédié pour ses professionnels). Les clubs ont ainsi communiqué récemment l’adresse de leur centre d’entraînement. Car si une telle mesure devait être mise en place, joueurs, staff, personnel médical, administratif, d’entretien et autres cuisiniers devraient être parfaitement identifiés et localisés. On peut même imaginer qu’ils seraient tous testés avant de se réunir. […] La France ne serait pas le premier pays à favoriser l’activité de ses athlètes. En Italie c’est déjà le cas. […] Les clubs de Bundesliga aimeraient relancer la compétition dans un mois, bien sûr sans spectateurs. Il s’agit selon elle d’une nécessité économique autant que morale. “Nous pensons que beaucoup de gens en ce moment seraient heureux s’ils pouvaient de nouveau discuter, s’énerver et se réjouir de quelque chose d’autre”, juge son président. D’ici là, les clubs sont invités à chercher des dispositions sanitaires pour encadrer l’activité des joueurs, notamment en mettant en place des dépistages réguliers, et à collaborer avec une task force médicale dirigée par un médecin de la Fédération.”

Mercato

“Face à l’incertitude résultant de la pandémie actuelle, les clubs et les agents sont au chômage technique sur le front du marché des transferts. Et tous anticipent un été peu réjouissant, observe Le Parisien dans lequel glisse un un agent français chevronné : “Il va y avoir une bataille des gros clubs contre l’UEFA. Les gros vont lui rappeler qu’ils auraient moins de problèmes avec une Ligue fermée et pourraient à nouveau agiter la menace. En échange, l’UEFA pourrait suspendre le fair-play financier au moins une saison pour que le business ait lieu au moins entre les très gros.” Un infléchissement qui pourrait bénéficier au PSG, alors que ses comptes seront durement touchés par le black-out actuel.Si l’UEFA laisse filer le fair-play financier, les clubs qui ont des investisseurs puissants vont acheter. […] Les joueurs libres seront touchés. Cavani pouvait espérer toucher 15 ou 20M€ de prime à la signature. C’est impossible aujourd’hui.”

Dans le journal francilien, on trouve l’avertissement de l’UEFA au PSG pour sa conduite jugée “anti-sportive” face au Borussia Dortmund (2-0) le 11 mars dernier. “Il est simplement demandé au PSG de fêter ses succès avec plus de fair-play à l’avenir et moins de moquerie pour l’adversaire”, écrit le quotidien sur sa version papier. Sur la version en ligne on lit que l’UEFA a averti le PSG “pour son nombre d’avertissements” lors de ce match de Ligue des champions.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée