PSG 15 avril 2020

Revue de presse PSG : reprise, retour des étrangers, mercato, salaires…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 15 avril 2020 dans la presse hexagonale.

Reprise

En attendant d’avoir les détails d’un plan de déconfinement progressif à compter du 11 mai si la crise sanitaire le permet, les instances travaillent sur un retour à la compétition. Avec zéro risque.

“Le meilleur moyen de prévenir ce risque serait bien sûr de tester tous les joueurs lors du déconfinement, explique Le Parisien. Mais le gouvernement ne peut pas se permettre d’accorder aux sportifs un accès dérogatoire à des tests. […] “Le mieux serait que chaque équipe de foot reste entre elle, mais on ne peut pas imposer cela aux joueurs”, note Philippe Beury, le médecin du club de Troyes. […] Si la Ligue souhaite reprendre les compétitions le 3 ou plus probablement le 17 juin, cela ne pourra se faire qu’à huis clos. 45 groupes d’ultras se sont déjà opposés à ce scénario. Bien que leur avis compte, peu de chance qu’il pèse. Les huis clos devront néanmoins être validés par les autorités sanitaires et soumis à des conditions qui n’engageront pas la santé des athlètes. “Si on est sûr que tous les joueurs ont la même immunité, alors allons jouer au foot !” lance le directeur médical de la FFF.

“Il paraît à ce jour impossible de garantir un risque zéro, même en l’absence de public, juge L’Equipe. Il y aura la crainte qu’un joueur, porteur du virus asymptomatique, passe entre les mailles du filet et contamine à son tour d’autres joueurs ou acteurs du match à la suite d’inévitables contacts physiques. D’autant plus que le port du masque en jouant semble impossible.

Retour des étrangers

A l’étranger (hors de l’Europe), ou plus justement dans leur pays respectif pendant le confinement, Edinson Cavani (Uruguay), Keylor Navas (Costa Rica), Neymar et Thiago Silva (Brésil) peuvent tous rentrer.

“Et ce d’ores et déjà. Ou ils possèdent une double nationalité dont l’une concerne l’UE et ils reviennent sans problème. Ou ils sont extracommunautaires comme Neymar et il n’y a pas de souci non plus, assure Le Parisien. Il faut justifier dans ce cas d’une résidence en France et avoir un titre de séjour en cours de validité. Seule contrariété : ils doivent trouver un avion disponible. Si aucune compagnie commerciale n’assure la liaison, ils peuvent se tourner vers un vol privé.” Idem pour Thilo Kehrer, Eric Maxim Choupo-Moting, Mauro Icardi ou encore Mitchel Bakker, tous dans la zone Europe. “À moins d’un durcissement de ces conditions d’entrée, la seule inconnue concerne d’éventuelles mesures de contrôle sanitaire qui seraient prises à l’entrée sur le territoire, explique L’Equipe. En fonction de l’évolution de la pandémie dans son pays, Neymar n’est pas à l’abri de devoir observer une période de quarantaine à son retour en France.”

Mercato

Selon L’Equipe, le PSG s’intéresse à Adam Marusic et Hamari Traoré pour son côté droit. En cette période de confinement liée au Covid-19 Leonardo planche sur son PSG version 2020/2021, rapporte le média. Et dans les réflexions du directeur sportif il est question du flanc droit dévolu aujourd’hui à Thomas Meunier, en fin de contrat, convoité par Tottenham et peu apprécié par Thomas Tuchel, à Thilo Kehrer, qui est avant tout un axial, et à Colin Dagba, jugé juste par Leo. Tout pourrait changer avec un ou deux recrutements dédié(s) au côté droit, explique le journaliste Damien Degorre : le joueur de la Lazio Adam Marusic (27 ans) et le Rennais Hamari Traoré (28 ans) seraient convoités par le PSG. Le premier sous contrat jusqu’en 2022 coûterait 15M€ si le deuxième de la Serie A accepte de le vendre. Le second présente l’avantage de n’avoir plus qu’une année de contrat au Stade Rennais, donc un prix abordable. Le Malien viendrait en numéro 2 ou de numéro 1 bis en cas de signature.

Enfin, on peut lire dans le quotidien sportif que les “salariés du PSG attendent un geste de Neymar and co. Pour les employés, effort rime avec baisse de salaire (les pourparlers actuels portent sur un rabais de 20 à 30%) et pas seulement avec report comme le prévoit l’accord (en attente de validation par les pouvoirs publics) passé entre le groupe de travail de la LFP et le l’UNFP. […] Au PSG, en interne, on verrait d’un bon œil que l’effort de Thiago Silva and co bénéficie aussi aux employés lambda ou alors se transforme en don pour les personnels soignants.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée