Riolo

Riolo : “J’aimerais que tout ce petit monde sorte du sanitairement correct”

Ce dimanche, via L’Equipe, Rudi Garcia s’est exprimé au nom des entraîneurs de Ligue 1 et de Ligue 2 pour exprimer deux revendications : 1/Ne pas jouer systématiquement tous les trois jours. 2/Laisser au moins deux semaines de vacances estivales aux joueurs. Une prise de parole qui exaspère Daniel Riolo, lui qui souhaiterait un peu plus d’envie de la part du monde de football dans la perspective d’une reprise. Un peu comme la joueuse du PSG, Ève Périsset.

“Dans tous les secteurs d’activités, on veut retrouver le travail, redonner un sens à sa vie, mais parmi les footeux non. Toucher son salaire, même réduit, et jouer avec son fils dans le jardin de la villa, c’est bien assez, commente Daniel Riolo sur RMC Sport. Je dois être bien naïf, mais j’aurais bien aimé un propos clair et simple de nos acteurs du foot. Des: “On est pressé de reprendre”… “Dès qu’on sera sûr que c’est sans danger, on veut vite retourner sur le terrain”. Non, il ne faut rien attendre de notre foot. Nous on pense négatif. Jouer tous les trois jours c’est pas bien. On va se blesser. Le verre vide, c’est notre passion. […] Le spectacle offert par nos acteurs du foot est donc chaque jour plus affligeant. Dirigeants, syndicats, joueurs. J’aimerais que tout ce petit monde sorte du “sanitairement correct” dont parle le philosophe André Comte-Sponville. Personne ne veut prendre de risque et envoyer qui que ce soit face au danger. Il faut avancer. Etre responsable, c’est penser l’après et cesser de se lamenter ou de faire des caprices autour du calendrier ou  des conditions de jeu. […] Le foot n’est qu’un jeu, qu’un sport c’est vrai. Mais il est important dans la vie de millions de gens. Pour ceux qui le font, le regardent, le rêvent, en vivent. Un peu de concret, de pragmatisme et moins d’idéologie de bazar.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée