Rothen : “Avec le match retour contre Dortmund, on a l’impression qu’il y a une prise de conscience”

En cette période d’arrêt totale des compétitions dans tous les sports, les médias sportifs se penchent sur des moments historiques du monde du football. Ce vendredi, RMC – dans l’émission Rothen Régale – est revenu sur le quart de finale de Ligue des Champions entre le PSG et le FC Barcelone lors de la saison 2012-2013 où le PSG était à 20 minutes d’une qualification -Pedro répondant à un but de Javier Pastore – en demi-finale (2-2, 1-1). La radio sportive s’est posé la question suivante. Depuis ce quart, le PSG a-t-il progressé ? Et pour Jérôme Rothen, c’est non.

Si on doit trancher dans le vif du sujet, c’est non. Même s’il y a eu le match de Chelsea la saison d’après (3-1, 2-0). […]Malheureusement pour le PSG, on avait l’impression qu’ils étaient en train de grandir et que cela allait arriver. Mais au fur et à mesure des années, il y a eu d’énormes désillusions, rappelle l’ancien Parisien. […]Des claques, tu en as pris, on ne va pas refaire l’histoire. Après tu es resté bloqué en huitièmes jusqu’à cette année. […] Avec le match retour contre Dortmund, on a l’impression qu’il y a une prise de conscience qu’il n’y avait pas les années précédentes. J’ai envie de croire que le PSG est sur la bonne voie.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée