Aulas Téléfoot

Aulas : “Ça reviendrait à couper les pattes du PSG et de l’OL  !”

Ce jeudi à 16 heures, Edouard Philippe doit dévoiler les derniers détails du début du déconfinement français programmé pour lundi prochain. Le Premier ministre ne parlera pas de football professionnel, l’affaire est tranchée, les championnats arrêtés. Si la pandémie de Covid-19 a fait plus de 260.000 morts dans le monde, dont 25.809 en France, elle semble se ralentir nettement. Et si la tendance favorable se confirme, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas se demande si la France ne peut pas encore rétropédaler. Ce qui serait une bouffée d’air frais sportivement et économiquement. Et puis la fin de la Ligue des Champions se profilant, l’OL comme le PSG se retrouvent dans une situation complexe.

“J’ai participé mercredi matin à un pré-board de l’ECA avec des présidents de tous les pays. Aucun des grands pays qui sont nos concurrents en Ligue des champions n’a émis de doutes sur la capacité de leurs équipes à redémarrer. Après, il peut y avoir un redémarrage de la pandémie, il peut y avoir plein d’événements. Mais aujourd’hui, l’UEFA maintient ses finales de Ligue des champions en août. Si tous les pays se préparent en juin et juillet et pas nous, ça reviendrait à couper les pattes du PSG et de l’OL  !”, clame Aulas dans L’Equipe. “En adaptant nos méthodes, on aurait probablement pu finir le Championnat. Ce n’est peut-être pas trop tard pour essayer d’imaginer, au regard de ce qui se passe partout en Europe, quelque chose qui soit cohérent sur le plan politique.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée