Emery

Emery : “Lorsqu’il y avait des problèmes au PSG, le président descendait dans le vestiaire et nous protégeait”

En prenant la succession d’Arsène Wenger en 2018 à Arsenal, Unai Emery espérait avoir un environnement solidaire pour relancer les Gunners. Le technicien basque explique au Daily Mail et au Guardian qu’il a manqué de protection dans le club du nord londonien pour mener à bien sa mission. Une protection qu’il avait connu auparavant au PSG lors de ses deux saisons.

“Au PSG, le président Nasser Al-Khelaifi m’a beaucoup protégé. À Arsenal, ils auraient dû me protéger davantage. J’ai été exposé aux résultats et à certaines erreurs commises auparavant. Logiquement, je n’ai rien dit mais je me sentais seul. Lorsqu’il y avait des problèmes au PSG, le président descendait dans le vestiaire et nous protégeait”, a expliqué Unai Emery à la presse anglaise. “Dans chaque club où je suis passé, j’ai pratiquement toujours été protégé : Lorca, Almeria, Valence, PSG. À Séville, j’ai eu Monchi. Au PSG, Nasser al-Khelaifi m’a protégé dans le vestiaire et en public.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée