Hermant

Hermant : “Cette crise sanitaire va changer la donne et le cas de Cavani l’illustre”

Nul ne sait quand le PSG s’entraînera, rejouera, nul ne connaît les latitudes parisiennes pour le prochain mercato. Ce qui n’empêche pas les rumeurs. Selon Arnaud Hermant, journaliste de L’Equipe, le cas Edinson Cavani (en fin de contrat) illustre les dilemmes qui vont se poser au PSG, les arbitrages qu’il faudra faire à cause de la crise économique.

“Cette crise sanitaire va changer la donne et le cas de Cavani l’illustre, a commenté Hermant au micro de Europe 1. Le PSG, même s’il a un actionnaire puissant, ne pourra pas sortir 50-60 millions comme ça. Il devra faire des arbitrages. Et quand vous avez Cavani, dans l’effectif, même s’il a un très gros salaire, même s’il va certainement demander l’équivalent, c’est à dire plus d’un million d’euros brut par mois, vous vous dites qu’il fait quand même l’affaire même s’il a 33 ans, et qu’il n’y a pas d’indemnité de transfert à payer... A mon avis le mercato sera tiré vers le bas. Même les grosses cylindrées devront faire attention. L’UEFA va assouplir le Fair-Play Financier pour permettre aux clubs de se rééquilibrer par rapport à la crise du Covid mais un club ne pourra pas dépenser 300-400M€ pour se refaire et recruter à tout va. Un club comme le PSG ne pourra pas le faire malgré son actionnaire très riche. Moi, ma crainte c’est pour les joueurs en fin de contrat. Il va y en avoir beaucoup cette année. Et beaucoup risquent de se retrouver sur le carreau ou devront baisser leur salaire.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée