Kiedrzynek

Kiedrzynek : “Je me suis jurée d’être toujours là pour les ultras du PSG”

Malgré un patronyme imprononçable pour un Français, Katarzyna Kiedrzynek (29 ans) a su se faire un nom au PSG. Après sept années parisiennes, la gardienne de but polonaise va quitter le club de la capitale, le cœur gros. On la retrouvera probablement dans le championnat allemand la saison prochaine. Une chose est sûre, un lien fort s’est crée avec les ultras du PSG et il ne faillira jamais.

“Partir est une déchirure. Après 7 ans ici, je ne peux pas être heureuse de m’en aller, je laisse derrière moi une longue histoire et plein d’amis. J’avoue que j’ai versé ma petite larme… Mais c’est le bon moment. Je n’ai pas beaucoup joué ces derniers temps, sans que je sache vraiment pourquoi. J’ai envie de jouer, de gagner des titres, la Ligue des champions…”, explique sur leparisien.fr la joueuse passée numéro 2 dans la hiérarchie des gardiennes au PSG derrière Christiane Endler (28 ans). “Je ne râlerai pas, je dis juste : merci Paris, c’était bien ! Qu’est-ce qui va le plus vous manquer ? Les supporters ! Ils sont incroyables, magnifiques, je ne retrouverai jamais ça ailleurs. Je suis amoureuse à vie des supporters de Paris. Et ça, ça ne changera jamais ! D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours rêvé d’être ultra.

Katarzyna Kiedrzynek se souvient du soutien des ultras du PSG après avoir manqué un tir au but décisif lors de la finale de la Champions League 2017. “A Cardiff, lorsque j’ai tiré ce penalty de merde, on m’a traité de pieds carrés et tout un tas d’autres choses. Eux ne m’ont pas lâchée. J’étais inconsolable, mais leur soutien m’a vraiment remonté le moral. Ils ont été là pour moi, je me suis jurée d’être toujours là pour eux. Ils sont à jamais dans mon cœur. C’est horrible pour moi de ne même pas pouvoir leur dire au revoir avant de partir. Un jour peut-être…”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters