lfp

La LFP a approuvé le projet de prêt garanti par l’État pour venir en aide aux clubs

Outre l’arrêt de la compétition, la crise sanitaire en raison du Coronavirus est une très mauvaise nouvelle pour les finances des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Afin d’éviter la faillite de certains d’entre eux, l’assemblée générale de la LFP a voté ce lundi le projet de prêt garanti par l’Etat de 224,5 millions d’euros pour aider les clubs comme l’instance du football français l’a indiqué dans un communiqué. Selon les informations de RMC Sport, la majeure partie de ce prêt – qui doit permettre de combler les pertes de ce que Canal + et BeIN Sports devaient normalement verser – “ira vers les grands clubs, qui n’avaient pas touché le dernier versement des droits TV, liés à la notoriété et au classement final.” Les clubs ayant une plus faible notoriété “avaient déjà touché près de 90% de leurs droits TV“, conclut le média sportif.

Le communiqué de la LFP

Réunie ce 4 mai, l’Assemblée Générale de la LFP a adopté une résolution permettant à la LFP de contracter auprès de son établissement bancaire un prêt garanti par l’état (PGE). Grâce à ce prêt, la LFP sera en mesure de verser aux clubs de Ligue 1 et Ligue 2 l’ensemble des sommes encore à percevoir au titre des droits audiovisuels pour la saison 2019/2020. Ces sommes couvrent en effet les deux dernières échéances des droits audiovisuels de la saison 2019/2020, respectivement initialement programmées les 5 avril et 5 juin 2020 et permettront ainsi de contribuer au soutien de la trésorerie des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée