Caïazzo

La Ligue 1 partie pour un mercato de juillet à début octobre ?

Si la France a décidé de stopper net ses championnats à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, les principales ligues (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne) comptent toujours rejouer ou ont programmé une reprise (le week-end prochain pour la Bundesliga). Une situation aux conséquences multiples. Ainsi le mercato estival pourrait s’en trouver bouleverser.

Si dans un premier temps Didier Quillot, Directeur Général exécutif de la Ligue de football professionnel, avait expliqué qu’il n’y avait pas de raisons pour ne pas faire comme d’habitude (un marché des transferts ouvert de mi-juin à tout début septembre), Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ASSE et président du syndicat de clubs Première Ligue, a expliqué lors d’une conférence de presse téléphonique que la France devrait s’adapter. Avec potentiellement un mercato de juillet à début octobre.

“Quand tu es le plus gros fabricant de ciment d’Europe, tu ne peux pas espérer que tes clients à l’étranger soient à l’arrêt ! La vraie catastrophe, ce serait que les championnats acheteurs majeurs n’aillent pas au bout. Le marché anglais, c’est un enjeu extrêmement fort. Pour que notre économie du football tienne, elle a besoin autour d’elle de championnats forts”, a indiqué le dirigeant, rapporte l’AFP et RMC Sport. “Les dates du mercato ne sont pas définis, tout dépendra des autres championnats. S’ils se terminent plus tard que prévu, il faudra décaler notre mercato pour s’adapter. Nous sommes un pays vendeur, on doit se caler sur les pays acheteurs. Dans les autres championnats, ça pourrait se terminer le 2 octobre. On ne pourra pas démarrer le 9 juin car la FIFA limite à 12 semaines consécutives. On décidera de cela le 20 mai lors de l’Assemblée Générale de la Ligue.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters