Ljuboja : “Les supporters du PSG sont les meilleurs”

Même s’il n’a joué qu’un an et demi au PSG (janvier 2004-2005), Danijel Ljuboja est resté très attaché au club de la capitale. Ce vendredi, le Serbe (41 ans) a répondu aux questions de PSG TV. Il est revenu sur ses années parisiennes, son lien avec les supporters parisiens “les meilleurs” ou sa relation avec Pedro Miguel Pauleta. Morceaux choisis.

La victoire en Coupe de France (contre Châteauroux)

Ça faisait plaisir de gagner un trophée avec le PSG. Au PSG, beaucoup de joueurs ont gagné la Coupe de France donc je n’ai rien fait d’extraordinaire mais c‘est quand même quelque chose qui est écrit donc ça fait plaisir. J’ai le trophée en miniature à la maison ça fait plaisir de la regarder.”

Sa relation avec les supporters

Je suis resté 18 mois mais à la base je voulais rester plus mais dans le football vous savez comment ça se passe. Les supporters m’aimaient beaucoup parce que lors de mes sept huit premiers matches, j’ai fait trois quatre passes décisives et autant de buts. À chaque match j’étais décisif.

Sa relation avec Pauleta

Il n’y avait pas de problème. Le football est un sport collectif mais aussi un petit peu individuel. […] Il y a toujours une petite concurrence mais je n’avais pas de problème avec lui. À un moment donné j’étais sur le banc et Pedro jouait. C’est comme ça, c’est le foot.

J’aurais pu jouer à l’OM ?

Je vais vous raconter quelque chose. J’ai rêvé il y a une semaine que je signais à l’OM. Je me suis réveillé et quand j’ai vu que je n’étais pas à Marseille, j’étais content. […] On ne peut pas être des deux côtés.

Les supporters parisiens

Quand je jouais au PSG, il y avait les deux Kops. Maintenant il n’y a qu’un côté mais il se donne à fond. Avant ça résonnait et ça faisait un grand bruit. En ce moment les supporters c’est très bien même si avec les deux côtés il y avait beaucoup plus de bruits. J’ai joué à Lens au Legia Varsovie ou à Hambourg, qui sont des grosses ambiances, mais c’est vrai que j’aimais beaucoup les supporters du PSG, ce sont les meilleurs.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée