Pagliari PSG

Pagliari et les confidences en interne au PSG sur la condition physique

Hier, la Bundesliga a repris avec six matches à huis clos. C’est le premier grand championnat européen à retrouver la compétition suite à la suspension liée à la pandémie de Covid-19. D’autres ligues pourraient suivre la voie en juin avec des calendriers resserrés pour finir leurs championnats respectifs. Tout cela avant un final en Champions League et en Europa League en août. Une catastrophe pour le PSG privé de Ligue 1 et sans rythme ? Pas si sûr… car les autres clubs encore en lice en Ligue des champions pourraient connaitre blessures et fatigue dans le sprint domestique.

Isabela Pagliari, journaliste d’Esporte Interativo confinée au Brésil, s’est entretenue avec Bruno Mazziotti, kinésithérapeute brésilien coordinateur au PSG du département de réhabilitation des joueurs et de prévention des blessures. Et selon lui, le PSG ne serait pas forcément handicapé par le cas de figure qui se profile. C’est ce qu’a rapporté la journaliste dans sa chronique hebdomadaire sur Europe 1 : “C’est la première fois qu’on vit un chose pareille avec deux mois sans entraînement. Je ne sais pas dans quel état vont revenir les joueurs, je ne sais pas de combien de temps on aura besoin pour jouer au haut niveau. Mais en tout cas le fait que les joueurs s’entretiennent bien, se nourrissent bien, dorment bien pour ne pas être stressés, c’est très important. Par rapport à la Ligue des champions, si les adversaires jouent et pas le PSG, ça peut être un avantage. Car ils vont jouer tous les trois jours. Avec une bonne préparation, Paris peut être meilleur que les autres.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée