PSG 25 mai 2020

Revue de presse PSG : Agenda, féminines, Piat, Canal+

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 25 mai 2020 dans la presse hexagonale.

L’agenda des Parisiennes encore en lice en Coupe de France (demi-finale à jouer contre Bordeaux) et en Ligue des champions (quart de finale contre Arsenal), et qui attendent que la FFF et l’UEFA donnent un calendrier pour la reprise de ces compétitions alors que le championnat d’Allemagne redémarrera vendredi, constate L’Equipe. “En France seul l’arrêt de la D1 a été acté, lit-on. Cette semaine, on a appris que la Women’s Super League, le Championnat anglais, ne reprendrait pas. Ce qui devrait donner un duel (PSG/Arsenal) plus équilibré, avec des équipes qui devraient avoir un rythme similaire. Certaines joueuses de l’effectif parisien qui étaient restées en France durant le confinement ont profité de la coupure consécutive à l’arrêt de la D1 pour rentrer dans leur pays, à l’instar d’Irene Paredes, la capitaine (Espagne), ou d’Ashley Lawrence (Canada). La reprise de l’entraînement collectif devrait intervenir d’ici à trois semaines, à la mi-juin. “Elles ont eu quand même une longue coupure, souligne Olivier Echouafni, le coach du PSG. Il faut remettre en route tout ça, ça prend du temps. Il faut éviter les blessures et voir aussi tout ce que cette interruption implique. Il ne faut certainement pas la banaliser.”

Dans le journal sportif, on trouve aussi Philippe Piat, le Président de la FIFPro (syndicat international de joueurs) qui avait publiquement loué le choix d’arrêter le football en France à cause de la pandémie de Covid-19. “C’est l’avenir qui dira qui a eu raison, qui a eu tort. Pour moi, il y a toujours un danger et il faut qu’il soit soupesé”, déclare le syndicaliste.
On verra à la fin si on est des cons (en référence aux propos de Jean-Michel Aulas, ndlr). Mais il y a un élément capital qui a joué sur l’arrêt de la L1. La LFP était prête à reprendre le 17 juin. C’est le courrier de Canal+ annonçant la rupture du contrat sur les droits télé (le 30 avril), peu
avant un conseil d’administration, qui a été la goutte d’eau. Et ce même si la
L1 allait au bout. Si c’était pour reprendre avec le risque sanitaire, à huis clos et sans l’argent des droits télé, certains se sont dit, à quoi bon ?
[…] Peut-on revenir en arrière? Reprendre le 17 juin, comme prévu à la base, ça me semble impossible après une si longue coupure. Les joueurs n’ont pas repris l’entraînement. Certains disent aujourd’hui que 15 jours de réathlétisation sont suffisants pour rejouer. Mais, bizarrement, on nous a toujours dit que 8 semaines de préparation physique étaient nécessaires entre deux saisons. Ce n’est pas simple. Peut-être qu’on a fait fausse route. Mais on le saura à la fin.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters