PSG 2 mai 2020

Revue de presse PSG : champion, célébration, Ligue des champions, mercato

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 2 mai 2020 dans la presse hexagonale.

Le PSG est officiellement champion de France 2019/20 depuis jeudi. “Un titre qui ne souffre aucune contestation, écrit Le Parisien. Souvent montré du doigt pour son comportement en dehors du terrain, Neymar n’a jamais failli quand il a chaussé ses crampons. Derrière l’artiste volontiers provocateur, les statistiques claquent : 15 matchs de Ligue 1, 13 buts, 6 passes décisives. Cette saison de L1 aura permis au PSG de poursuivre son invincibilité face à l’OM, d’offrir un nouveau titre de meilleur buteur à Mbappé et de meilleur passeur à Di Maria. Elle l’aura surtout aidé à bien préparer les échéances européennes. Si le management de Tuchel et  Leonardo a parfois été mis en doute, la qualification face à Dortmund leur a donné raison. Le PSG attend désormais de savoir s’il pourra défendre ses chances en Ligue des champions. Cette année, le club fête ses 50 ans et même la pandémie n’a pas (encore ?) éteint ses rêves les plus fous.”

“Sacré champion après l’arrêt de la saison, le PSG espère surtout couronner sa campagne par un sacre en Ligue des champions”, souligne Le Figaro.

“Pas de match pour le titre, pas de jour J et pas de remise du trophée. Un titre sans vestiaire, sans champagne et sans ivresse, sans image forte pour écrire le livre de la saison, constate L’Equipe au sujet du sacre du PSG. À la place, quelques messages convenus postés sur les réseaux sociaux par les joueurs. De la fierté ? C’est bien leur droit. Mais l’euphorie, une autre fois. […] La supériorité parisienne semble avoir été vécue comme une évidence et une fatalité par ses rivaux. Cette saison encore, les adversaires du PSG avaient perdu avant et ils ont perdu après. La marche était trop haute et le champion était trop fort. Même sur 27 matches, c’est toujours la même histoire. Et toujours le même mérite, aussi. […] À ce jour, l’idée est toujours de présenter dès que possible l’Hexagoal au public du Parc des Princes. Mais vu que le calendrier sportif reste pour le moment très aléatoire, impossible de savoir quand cela pourrait se faire, une reprise des matches en août n’étant pour le moment évoquée qu’à huis clos.”

Il reste au PSG les finales de la Coupe de France (contre l’ASSE) et de la Coupe de la Ligue (face à l’OL) à jouer, et surtout la Ligue des champions. “C’est aujourd’hui la priorité absolue pour les dirigeants, convaincus d’avoir une carte à jouer, commente le journal sportif. Aujourd’hui, le PSG attend de voir avant de décider d’un calendrier de reprise, qu’il imaginerait plus vers la fin du mois. Son nouveau plan de marche dépendra à la fois de l’évolution de la pandémie et des futures décisions gouvernementales, les activités physiques sont pour le moment limitées à des groupes de 10 personnes sans contact.” Enfin, la saison prochaine se construit déjà… Leonardo n’a pas attendu pour préparer le mercato, mais il répétait à ses interlocuteurs que les moyens du PSG risquaient d’être limités en raison de la crise sanitaire. Il faudra attendre de savoir si le fair-play financier est assoupli pour en mesurer pleinement les effets.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée