PSG 13 mai 2020

Revue de presse PSG : Hamari Traoré, Puel, finale, Rabiot…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 13 mai 2020.

On trouve dans L’Equipe une interview de Hamari Traoré (28 ans), latéral droit du Stade Rennais (sous contrat jusqu’en 2021) qualifié pour la Champions League et annoncé dans le collimateur du PSG. “Je suis dans la réflexion avec mon entourage, explique le Malien. Pour l’instant, je le laisse voir avec mon agent (Bakari Sanogo). On verra ce qu’il propose. On verra aussi les autres offres. J’aurai ce que je mérite. On verra donc ce que je mérite. Le PSG, ça fait rêver ? Bien sûr que Paris fait rêver. C’est un grand club. Et si un tel club s’intéresse à vous, ça signifie que vous avez fait du bon travail.”

Dans le journal sportif, Claude Puel, entraîneur de l’ASSE, est interrogé sur la la finale de la Coupe de France contre le PSG certainement à huis clos fin juillet ou début août. “Il y a le cœur et la raison. Le cœur, c’est Roland (Romeyer) qui parle. On est d’accord avec lui. Ça paraît impossible d’envisager un match de football en étant privés de ces notions de spectacle, de partage et de communion. Après, comment on fait ? On ne vit plus ? Non, il faut quand même avancer. Je ne suis pas d’accord quand on dit que le sport passe après tout le reste. On n’a donc pas le droit de laisser tomber la Coupe de France. […] L’ASSE en Europa League si la finale ne se joue pas ? Et pourquoi ce ne serait pas le cas ? L’UEFA a juste fait une préconisation mais chaque pays devra choisir.”

Et puis un ancien du PSG fait la une de L’Equipe : Adrien Rabiot (25 ans) qui n’a pas fait une grande saison sportivement et qui fait parler de lui extra-sportivement en n’étant pas retourné à Turin alors que la reprise de l’entraînement à la Juventus est prévu pour le 18 mai et qu’il faut respecter une quatorzaine (protocole sanitaire établi par le club). “Cristiano Ronaldo, par exemple, n’a pas perdu de temps. Le 4 mai au soir, après deux mois à Madère, il atterrissait en jet privé à Caselle, l’aéroport de Turin, et regagnait son domicile : ses quatorze jours à l’isolement prendront fin le 18 et son assiduité dans le travail, où il s’astreint à deux séances quotidiennes depuis le début du confinement, fait peu de doute”, observe le journal sportif. Mais Adrien Rabiot qui a dit rentrer à Turin ce mercredi ne sera pas lui disponible avant le 26 mai… “Au club, on est agacé, pas plus. Et on rappelle que Rabiot, comme les autres, a accepté la baisse de ses revenus. Mais cet épisode ne plaide pas en faveur du joueur.

Dans Le Parisien, on évoque un “malentendu”. Adrien Rabiot préférait rester sur la Côte d’Azur pour poursuivre dans les meilleures conditions sa préparation physique. Au risque de désobéir à son employeur. Face au tollé suscité par son non-retour, il semble que l’ex-Parisien ait changé d’attitude. Selon un proche, il a ainsi prévu de rentrer dans le Piémont ce mercredi 13 mai.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée