PSG 27 mai 2020

Revue de presse PSG : Icardi, BVB, Ibi, 1999, Pires, Deschamps…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 27 mai 2020.

Hier, le Borussia Dortmund a perdu (0-1) le match qu’il ne fallait pas perdre dans la course au titre face au FC Bayern. Sept points séparent désormais les deux équipes en tête de la Bundesliga. “Ce BVB m’a rappelé celui du Parc des Princes (0-2 face au PSG le 11 mars). Il était trop timoré. Il n’est pas parvenu à mettre du rythme et de l’intensité”, observe Omar Hitzfeld, ex coach des clubs, dans L’Equipe. “Il ne manque pas grand-chose au BVB pour résister à des équipes comme le Bayern ou au PSG, mais Emre Can, qui a été recruté cet hiver pour inculquer davantage de caractère et de mentalité, a encore besoin de temps pour trouver ses marques.” Bundesliga toujours, “Plus que jamais, Ibi sévit”, titre le journal sportif page 4 sur le joueur du Hertha Berlin. “Passé par le PSG en début de carrière, Vedad Ibisevic (35 ans) profite du changement d’entraîneur au Hertha pour redevenir incontournable“, lit-on. Il a disputé 333 matches de Bundesliga et a marqué 125 fois. “Au PSG, il n’aura disputé que six rencontres, pour 200 minutes jouées et aucun but marqué.”

L’Equipe regarde enfin dans le rétroviseur avec le final du championnat il y a 21 ans. “Le 29 mai 1999, Bordeaux devient champion de France à la dernière minute aux dépens de L’OM. Le but de Pascal Feindouno au Parc contre le PSG continue d’alimenter la légende“, juge le journal. Et la polémique… avec Robert Pires : “Oui, je le dis, le PSG n’a pas joué le jeu, affirme-t-il. Ceux qui ne nous croient pas n’ont qu’à regarder la rencontre. La défense du PSG, on peut en parler… Il n’y a pas un Parisien qui va vous l’avouer mais ils ont laissé filer ce match. Entre Bordeaux champion ou l’OM, ils ont fait leur choix. On a payé la rivalité entre Marseille et Paris.”

On ne trouve rien concernant Mauro Icardi dans le journal sportif, alors que de son côté l’émission L’Equipe du soir affirmait tranquillement que le buteur argentin préférait aller à la Juventus qui lui proposerait 12M€/an…

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France, valide dans Le Parisien l’arrêt définitif des championnats en France : “C’est une décision du gouvernement qui me paraît cohérente et sage. Il faut l’accepter. La crise du le foot en France ? Je ne veux pas passer pour un donneur de leçons. Si je ne me suis pas exprimé sur ce sujet, c’est parce que ce n’est pas mon rôle. Une seule personnalité du football est au-dessus de la mêlée, c’est le président de la Fédération. Mon président est dans son rôle et sait très bien prendre les bonnes décisions au bon moment quand la situation l’exige. Heureusement pour le football français.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters