PSG 24 mai 2020

Revue de presse PSG : Icardi, Cavani, section féminine, manque…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 24 mai 2020 dans la presse hexagonale… le manque de football.

Ce week-end, dans un monde sans Covid-19, “le PSG aurait fêté son neuvième titre de champion avec un déplacement à Nîmes”, remarque Le Parisien. Mais non, depuis la mi-mars, plus de football. Et ça fait long… “Ce manque de football commence à se faire de plus en plus prégnant et devrait durer jusqu’au 23 août, date espérée du démarrage de la saison prochaine. Alors qu’en Allemagne, on a repris depuis une semaine et que le gouvernement espagnol vient de donner son feu vert à un redémarrage de la Liga à partir du 8 juin. Certes à huis clos mais avec des matches. Les fans de foot hexagonal commencent, eux, à trouver le temps long. Et pas seulement les fans. “Au début, ça allait car je pensais qu’on reprendrait mi-juin, lâche Alain Roche. Mais là ce sera une coupure de près de cinq mois. Cela me manque tellement de ne pas parler de jeu ou de technique. La semaine dernière, on a fait notre émission, le CFC sans public. C’était d’une tristesse.”

Dans L’Equipe, on parle de la levée de l’option d’achat de Mauro Icardi (27 ans) en assurant qu’il n’y a pas eu d’offre formelle de la part du PSG. “En revanche, Leonardo avance toujours sur l’idée d’un prix inférieur à 70M€, lit-on. Un accord pourrait voir le jour autour de 55 ou 60M€, hors bonus. Car si elle est prête à consentir un rabais, l’Inter n’est cependant pas disposée à passer tout de suite à la 2e démarque. Pour Paris, boucler le dossier du 9 est la priorité du début de mercato. Leonardo sait qu’Icardi veut prolonger son séjour. […] Et puis si Icardi s’engage au PSG, l’Inter bénéficiera d’une voie plus dégagée pour se lancer dans l’opération Cavani (33 ans). Paris ne devrait pas lui proposer de prolongation de contrat. Et Conte apprécie son profil. L’Inter lui a soumis un contrat de trois ans. Il n’a pas dit non. Mais il n’a pas dit oui non plus. Parce qu’il n’écarte pas d’autres pistes, comme celle menant à Manchester United, qui le suit depuis cet hiver, ou encore Newcastle, dont les futurs propriétaires saoudiens rêvent d’en faire leur tête d’affiche. Et les contacts avec l’Atlético n’ont pas été complètement rompus, même s’ils se sont effilochés. Malgré tout, porter les couleurs de l’Inter, bien partie pour être qualifiée en C1, est une idée qui fait son chemin dans son esprit encore un peu embrumé.”

“Après avoir prolongé plusieurs cadres (Diani, Dudek, Nadim, Formiga), le PSG travaille sur les prolongation d’Échouafni, l’entraîneur de sa section féminine, et de Mendy, son adjoint, et cherche un remplaçant à Cheyrou, son ex-directeur sportif, parti mi-mai, rapporte le journal sportif. Paris doit encore gérer le dossier Ève Périsset (25 ans), ciblée par Bordeaux. Paris s’active aussi pour consolider l’encadrement de son équipe féminine. Leonardo souhaiterait plutôt opter pour un trio constitué d’Angelo Castellazzi, son adjoint, de Grégory Durand, le responsable juridique, et de Laure Boulleau. Cette dernière, qui est aussi consultante pour Canal +, était convoitée par l’OL. Elle va rester à Paris et continuer à travailler auprès d’un groupe qui devrait reprendre le chemin de l’entraînement d’ici trois semaines.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters