PSG 14 mai 2020

Revue de presse PSG : Koulibaly, Partey, SMS, Kamara, Hernandez, Tagliafico, Reina, anti-Aulas, etc.

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 14 mai 2020 dans la presse hexagonale.

L’Equipe se projette sur le mercato “agité” à venir pour Leonardo entre les fins de contrat, les prolongations à réaliser dès à présent, et les renforts à trouver pour remplacer Thiago Silva, Thomas Meunier, Layvin Kurzawa ou encore Sergio Rico, prêté par Séville (Marcin Bulka sous contrat jusqu’en 2021 pourrait rester en n°3 à moins que Garissone Innocent lui soit préféré) car il y a quatre postes prioritaires : un gardien pour doubler Navas puisque Rico ne sera pas conservé, deux latéraux voire trois (un à gauche, un ou deux à droite), un défenseur central et un milieu de terrain. Leonardo a déjà pris des contacts mais il est rarement allé au-delà. Il devine que l’enveloppe de ce mercato ne sera pas aussi épaisse que par le passé, quand bien même le PSG est adossé au Qatar. Les pertes de la saison vont s’élever à 215M€. […] La piste menant à Kalidou Koulibaly (28 ans, sous contrat jusqu’en 2023 avec Naples) recueille pas mal de suffrages. Si les exigences napolitaines sont inacceptables ou que la concurrence de Liverpool ou Manchester United est trop forte, le PSG devra peut-être explorer d’autres pistes. Comme il en explore plusieurs au milieu. Le profil de Thomas Partey (26 ans, 2023, Atlético), plaît à Leonardo mais sa clause libératoire s’élève tout de même à 50M€. Celui de Sergej Milinkovic-Savic (25 ans, 2024) plaît aussi mais la Lazio en demande beaucoup. Un autre milieu a séduit Paris : Boubacar Kamara (20 ans, 2022, OM). […] Leonardo s’est renseigné auprès de l’AC Milan sur le cas de Theo Hernandez (22 ans, 2024). Milan a fixé son tarif à 50M€, avec une préférence pour un départ à l’été 2021. Ce timing colle avec la fin de bail de Bernat. Paris lorgnerait également Nicolas Tagliafico (27 ans, 2022, Ajax). Mattia De Sciglio (27 ans, 2022, Juventus) est sur le marché, à 9M€. […] À droite, les pistes mènent à Adam Marusic (27 ans, 2022, Lazio) estimé à 20M€, Semedo (26, 2022, Barcelone) valorisé 50M€ par son club ou Hamari Traoré (28 ans, 2021, Rennes) à 5M€. […] Enfin, l’été 2020 devra aussi être l’occasion pour Leonardo d’amorcer des négociations avec des joueurs qui ne disposent plus que d’un an de contrat. C’est le cas de Bernat, Di Maria et de Draxler. Les deux premiers semblent désireux de prolonger leur séjour, le milieu allemand n’entre plus vraiment dans les plans. Il ne sera pas retenu en cas d’offre intéressante. Il pourrait même être inclus dans une transaction, comme dans celle concernant Icardi, pour lequel le PSG discute avec l’Inter pour obtenir un rabais sur sa clause libératoire fixée à 70M€. À ce prix, Paris n’entend pas lever son option. Mais il lui faudrait trouver un 9, ce qui pourrait faire les affaires de Cavani (33 ans), lui aussi en fin de contrat, et intéressé pour le prolonger.

Enfin, pour le poste de doublure dans la cage, le portier espagnol Pepe Reina (37 ans, 2021, Milan) est cité : “Le Milan ne verrait pas d’un mauvais œil de se débarrasser d’un gros salaire (3M€ net par an).” Quid d’Alphonse Areola (2023) prêté cette saison au Real par le PSG ? Il ne devrait pas rester à Madrid. Comme il gagne autour de 600.000 € brut mensuels au PSG, “il ne fera pas n’importe quoi financièrement. En cas de vente de Donnarumma, Milan pourrait être une option, via un prêt payant, pour le gardien français, avec Reina dans la transaction entre Paris et le club italien.” L’AC Milan qui pourrait également signer Tanguy Kouassi (17 ans), qui n’a pas signé son premier contrat pro avec le PSG, et “serait très tenté de le faire à Milan.” Dernier point, important, Thomas Tuchel est annoncé toujours sur le banc du PSG la saison prochaine.

Du côté du Parisien, on parle du “nouveau visage de Kurzawa”, car “entre craquages bien sentis, second degré et mise en lumière des talents d’autrui, le défenseur du PSG s’est montré à son avantage sur les réseaux sociaux pendant le confinement.”

Dans le journal francilien, on parle aussi d’un front anti-Aulas qui a agi pour choisir d’un classement final défavorable à l’OL : “Tous lui en veulent. Les combats des dernières semaines d’Aulas l’ont desservi. Al-Khelaïfi en a assez des propos d’Aulas sur le modèle du PSG, détenu par le Qatar. Caïazzo est un ennemi intime, tout comme Eyraud, qui le déteste de toutes ses forces. Quant à Rivère, qui cherche toujours à se mettre dans les pas du président du PSG par courtisanerie, il a foncé dans cette fronde avec le seul classement disponible qui lui permettait d’accéder à l’Europa Ligue sous conditions.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée