PSG 11 mai 2020

Revue de presse PSG : reprise, stage, quarantaine, Cheyrou, Rabiot…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 11 mai 2020 dans la presse hexagonale.

“Calendrier, protocole, recours… Malgré l’arrêt du Championnat, les incertitudes restent nombreuses concernant la reprise des clubs de Ligue 1, constate L’Equipe. La prochaine saison de L1 reprendra-t-elle le week-end des 22-23 août  ? Les finales de Coupes auront-elles lieu  ? Les derniers tours de la Ligue des champions seront-ils disputés  ? Entre l’interruption de la saison, mi-mars, et le démarrage de la prochaine, cinq mois se seront écoulés. Tous les clubs prévoient une préparation plus longue, avec une montée des charges plus progressive. […] Le PSG n’a encore rien tranché mais il étudie une reprise dans la première quinzaine du mois, pour préparer au mieux la fin de la Ligue des champions en août, désignée comme « prioritaire ». Le club de la capitale réfléchit aussi à la possibilité d’effectuer un stage dans un pays européen, si les circonstances le permettent. Les retours dans les centres d’entraînement s’échelonneraient donc sur tout le mois, sachant que certains clubs ayant des joueurs rentrés dans des pays hors-Schengen (Nice, Metz, Lille, Lens et surtout PSG) ont prévu de les rapatrier plus tôt afin de respecter les 14 jours de quarantaine prévus.

Le journal sportif évoque largement l’actualité de l’OL ce lundi. Y compris les questions de mercato qui sera géré par Juninho, le directeur sportif, et Bruno Cheyrou, son futur responsable de la cellule de recrutement. “Cheyrou doit d’abord se libérer de son contrat au PSG (où il est directeur sportif en CDI de la section féminine), et ce n’est qu’après l’officialisation de sa signature à Lyon qu’il pourra plonger dans les dossiers”, lit-on.

Enfin on trouve sur le site du Parisien quelques nouvelles d’Adrien Rabiot (25 ans) qui “se fait toujours attendre à Turin” pour reprendre avec la Juventus. “Son retour différé n’est pas sans provoquer quelques crispations. “Il attend peut-être le dernier moment pour rentrer, mais il donne surtout le sentiment de traîner les pieds”, confie un proche du club turinois. Selon d’autres théories, Rabiot ne se plairait pas du côté de Turin. Mère et agent du joueur, l’omniprésente Véronique Rabiot caresserait un seul objectif pour son fils : la Premier League. Manchester United le verrait bien comme le remplaçant d’un Paul Pogba convoité par… la Juve et le Real. Mais surtout Carlo Ancelotti serait très attentif à ce dossier et songerait à le faire venir à Everton. Si la Juve avait mis son veto à un départ chez les Toffees en janvier 2020, une ouverture pourrait se faire jour dans quelques semaines moyennant un transfert supérieur à 30M€. A Turin, Adrien Rabiot émarge à 7M€ net par saison, un salaire considérable pour un club qui devra ces prochains mois serrer les cordons de sa bourse. Un argument qui pourrait servir les envie d’ailleurs du joueur.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée