revue de presse PSG

Revue de presse PSG : Wenger, Blanc, titre en D1, reprise, Beye…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 12 mai 2020 dans la presse hexagonale.

La Fédération française de football qui acte le sacre de l’OL en D1 féminine. Le PSG, deuxième, est qualifié pour la prochaine Ligue des champions. “Sollicitée, la Fédération se refusait à tout commentaire ce lundi soir à l’issue d’un comité exécutif qui devait statuer sur ce point. L’information a cependant été confirmée à l’AFP par une source proche des délibérations et une autre proche du club lyonnais, observe leparisien.fr. Le Championnat a été stoppé mi-mars, au moment où Lyon, leader, s’apprêtait à affronter le PSG (à Paris), deuxième avec trois points de retard à six journées de la fin. […] Mais la saison n’est peut-être pas encore complètement terminée pour Lyon et le PSG, puisque les deux clubs sont encore engagés en Coupe de France et en Ligue des champions. Paris, ses adversaires respectifs sont Bordeaux et Arsenal. Les rencontres pourraient se tenir cet été si la FFF et l’UEFA, organisatrices des deux compétitions, décidaient de les maintenir.”

On trouve dans L’Equipe Arsène Wenger (70 ans), directeur du développement du football mondial à la FIFA, qui s’étonne que Laurent Blanc n’est pas eu de banc depuis le PSG. “Il faudrait déjà que les équipes françaises soient confiées à des entraîneurs français, commente Wenger. On ne donne pas suffisamment leur chance aux entraîneurs français. Bien sûr que Villas-Boas est bon, très bon même. Mais Laurent Blanc, il n’est pas très bon ? C’est incroyable qu’il n’ait pas de club, une injustice et un mystère. […] On est dans une mauvaise phase mais ça peut changer. Mais si les grands clubs français continuent d’échapper à un actionnariat français, si nos coaches ne sont pas connectés avec les gens influents et si ceux qui sont en place ne font pas leurs preuves, alors là, oui, ça va se compliquer. Le problème c’est qu’on est arrivés à un stade où les entraîneurs français ne travaillent même plus en France. ”

Le journal sportif s’intéresse cette semaine aux “voix du football”. Habib Beye (Canal Plus, RFI) est ce mardi à l’honneur. Stéphane Godin, journaliste de longue date au quotidien L’Alsace, se souvient de sa période strasbourgeoise : “Il n’y a jamais eu de soucis avec lui par rapport à nos écrits. Mais on ne peut pas dire non plus qu’il ait été beaucoup critiqué. Il venait de nulle part, le public n’attendait pas grand-chose d’une recrue issue de la réserve du PSG. Tout comme Pierre Mankowski : “Je le dirigeais à l’entraînement avec l’équipe B du PSG. Il avait un statut amateur, Paris ne lui proposait rien. Il était intéressant comme homme et comme joueur, avec un très vaste potentiel, sur le plan physique notamment. Il souffrait de manques, mais il avait une énorme volonté de réussite. Au départ, c’était surtout quelqu’un de très attentif et de très à l’écoute.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée