Sagnol : “Sans matches amicaux, ça va être quasiment mission impossible en Ligue des champions”

Alors que l’exercice 2019-2020 de Ligue 1 a été entériné par la LFP le 30 avril dernier, la saison du PSG n’est pas officiellement terminée. Le club de la capitale pourrait disputer en août les deux finales de coupes nationalesCoupe de France face à Saint-Etienne et Coupe de la Ligue contre l’OL – et le final de Ligue des champions. Mais alors que la Bundesliga a repris et que les autres championnats européens sont favorables à un retour des compétitions, le PSG et l’OL seront défavorisés en C1, selon plusieurs observateurs de football. Un avis partagé par Willy Sagnol sur les ondes de RMC Sport.

Sans matches amicaux, ça va être quasiment mission impossible. Il faut en faire, mais contre qui et de quel niveau. Tu peux reprendre la préparation et te préparer pendant sept semaines mais tu as des efforts de match que tu ne reproduis qu’en match. On a vu que sur ces deux années de Champions League, les équipes qui passent ne sont pas celles les mieux armées techniquement. Ce sont les équipes capables de mettre le plus d’intensité. On l’a vu l’année dernière avec l’Ajax, Tottenham et Liverpool. Ce sont ces équipes-là qui passent, a expliqué Willy Sagnol sur Team Duga. S’ils n’ont pas de matches amicaux de très bon niveau, ça va être super compliqué (…) Si jamais le PSG tombe contre Manchester City en quarts de finale et que City a joué pendant deux mois les 15 matches de championnat restant. Comment voulez-vous rivaliser pendant deux fois 90 minutes. City a toujours le ballon, donc il faut que tu cours beaucoup (…) Alors qu’après, tu essayes dans la préparation de remettre de l’intensité à travers des petits matches et jeux, oui mais si tu ne joues pas de matches pendant quatre mois et demi, c’est vraiment problématique.”

À propos Murvin Armoogum