sanfourche

Sanfourche : “Dans la tête des joueurs du PSG il y a le fait que l’actionnaire est un Etat”

Cette semaine, la question de l’absence d’effort salarial de la part des joueurs du PSG en pleine crise sanitaire et économique a fait parler. Hier encore sur RTL il y avait débat sur le sujet. Le journaliste de la radio Philippe Sanfourche a estimé que l’identité de l’actionnaire unique du club de la capitale avait pu compter dans les esprits.

“Sur la question des baisses de salaire on se focalise beaucoup sur le PSG mais c’est un peu partout en France ! C’est extrêmement compliqué parce qu’une fois qu’on s’est mis d’accord globalement – car les joueurs comprennent qu’il faut être solidaire – pas un contrat de joueur ne ressemble à celui d’un autre. Il y a toujours de négociations, des choses à revoir… il y a toujours des bisbilles. Les joueurs ne veulent pas accepter des choses sans contreparties, a commenté le journaliste sur les ondes. Au PSG, on a l’impression que Thiago Silva est un peu au centre des blocages. Mais Thiago Silva il est en fin de contrat. C’est comme une personne en CDI qui est à deux ans de la retraite dans une entreprise, elle a moins de velléités de salaire qu’un jeune qui sort de l’école… Et puis dans la tête des joueurs il y a le fait que l’actionnaire est un état, le Qatar, et qu’il n’est pas particulièrement touché par la crise actuelle. Il y a moins de scrupules à avoir en ne payant pas.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée