Dall'Oglio

Dall’Oglio : “Avec cinq changements les gros clubs géreront plus facilement”

Augmenter la jauge de remplacements possibles au cours d’un match, Thomas Tuchel en rêvait, la pandémie de Covid-19 va lui offrir car la Fifa a temporairement modifié la loi 3 des règles du jeu et autorise en cette période de crise cinq changements de joueurs (six en cas de prolongation). Et on le sait, le provisoire peut devenir définitif. Pour l’entraîneur du Stade Brestois 29, ce ne serait pas plus mal. “Tout le monde y a intérêt. Les gros clubs, qui géreront plus facilement leurs stars. Les clubs intermédiaires, qui se qualifient pour la Ligue Europa sans avoir les moyens de jouer sur les deux tableaux. Et tous les autres, notamment sur les semaines à trois matchs. C’est souvent un casse-tête”, explique Olivier Dall’Oglio au Parisien. Pour ou contre la possibilité durable d’effectuer 5 changements par rencontre ? A vos claviers.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée