psg-ol

Débat : Leonardo doit-il passer de la parole aux actes avec l’OL ?

L’Olympique lyonnais, désireux de conserver son hégémonie dans le football féminin, est stratégiquement agressif, cherchant sans cesse à affaiblir la section du PSG avec une drague intensive des joueuses. Un état de fait que Leonardo a pu découvrir cette saison. Face à ces pratiques, le directeur sportif parisien a menacé l’OL dans le JDD : “L’Olympique lyonnais a approché beaucoup de nos joueuses. Deux jeunes sont parties là-bas, mais des pros ont aussi été contactées. Si ce sont les manières de faire, on va s’y mettre aussi. Avec les filles comme avec les garçons…”

Selon vous, Leonardo doit-il passer de la parole aux actes avec l’OL face à la stratégie agressive du PSG aux dépens de la section féminine ? A vos claviers.

Le témoignage de Katarzyna Kiedrzynek

Ai-je été approchée par l’OL ? Oui, je peux dire que c’est vrai. J’avais une offre spécifique de Lyon, l’entraîneur m’a appelée et m’a invité à venir. Je revenais d’une promenade avec le chien et le coup de téléphone m’a surprise. Je pensais que c’était un appel de la banque ou quelqu’un avec une offre marketing à cause du numéro inconnu. Nous avons parlé assez longtemps, il a dit que j’étais la première gardienne qu’il avait appelé et qu’il aimerait que je vienne jouer là-bas. Bien sûr, c’est très agréable et valorisant pour moi, mais il n’a pas réussi à me convaincre, car je n’ai pas envisagé une telle solution. En fait, ils ont été surpris. Ils ne pouvaient pas comprendre parce que c’est le meilleur club du monde et que tout le monde veut jouer à Lyon. J’ai une approche légèrement différente de cela. Ce n’est pas seulement du respect pour le PSG et ses supporters, mais après toutes ces années d’affrontement féroce, avec nos fans qui nous encourageaient dans les gradins, je ne pouvais tout simplement pas le faire. J’ai vu des amies passer du PSG à Lyon et ça m’a toujours dégoûtée. Une année nous avons perdu contre l’OL en demi-finale de la Ligue des champions 7-0, et quelques jours plus tard, il s’est avéré que la moitié de l’équipe passait à Lyon… On dit qu’un footballeur doit penser à sa carrière, mais ce n’est pas mon style. L’Olympique Lyonnais est le plus grand rival du PSG et je ne fais pas de telles choses.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée