Georgen
Crédit photo : psg.fr

Georgen : “Quand on est au PSG, on a l’espoir de pouvoir y rester”

Formé au PSG, Alec Georgen n’a joué qu’un match avec le PSG (2 minutes de jeu). Le latéral droit a quitté son club formateur durant l’été 2019 pour rejoindre Avranches (National). Après une saison remarquée en troisième division, Georgen va retrouver le niveau professionnel en rejoignant Auxerre (Ligue 2) pour les trois prochaines saisons. Le titi avoue avoir des regrets de son expérience parisienne.

Le PSG est mon club de cœur, je me suis rapidement entraîné avec les professionnels, avec de très grands joueurs. Quand on y est, on a l’espoir de pouvoir y rester. Mais même si j’ai eu ce moment de doute sur ma carrière, je n’ai pas douté de moi-même, indique Georgen dans une interview accordée à RMC Sport. Et je ne doute toujours pas de moi. Je veux tout faire pour revenir à ce niveau-là, et j’y crois. J’ai eu beaucoup de frustration, de tristesse, suite à ces blessures et après celle à Singapour notamment (touché au genou lors d’un match amical avec le PSG face à l’Atletico de Madrid, ndlr). J’ai foutu une saison en l’air, il me restait deux ans de contrat, et je me suis retrouvé un peu tout seul. Mais avec du recul ça m’a permis de mûrir.

Alec Georgen a ensuite expliqué qu’il aurait pu rejoindre Auxerre – sous la forme d’un prêt – plus tôt.

Quand j’ai commencé à discuter avec Auxerre ces dernières semaines, ils m’ont dit : “Tu sais qu’on te voulait déjà en prêt il y a plusieurs années ?” Mais à l’époque, Antero Henrique venait d’arriver à Paris, avec Maxwell notamment. Et il y a eu un moment où le club se restructurait. Auxerre n’a pas su avec qui parler, chacun s’est renvoyé la balle et ils ont fini par lâcher l’affaire. Ce n’est pas une critique contre le PSG, c’était juste un moment au club où il y avait beaucoup de mouvements.

À propos Guillaume De Freitas