Hermant

Hermant avance les trois raisons du refus de Cavani

Le PSG avait beaucoup de joueurs en fin de contrat en 2020, l’allongement de la saison provoqué par la crise sanitaire jusqu’à la fin août pose des problèmes au club francilien. Le plus marquant étant celui lié à Edinson Cavani. Le journaliste Arnaud Hermant a apporté son éclairage, sur Europe 1, sur la situation du Matador.

“Il y a deux ou trois choses qui sont entrées en compte. Il se serait bien vu prolonger un an ou deux, il a été contrarié que ça n’aboutisse pas. Il y a aussi les déclarations de Leonardo dans le JDD qui disait que c’était la fin d’un cycle, qu’il fallait tourner la page, ça il ne l’a pas très bien pris. Autre élément, un peu plus contractuel, il a 33 ans et doit signer dans un club performant. Il veut des engagements du PSG au delà des conditions financières : quid pour lui s’il devait avoir un pépin physique ? Ce qui empêcherait potentiellement de signer ailleurs après la Ligue des champions en août. Est-ce que le PSG l’aiderait ? A priori le club ne s’est pas engagé ou pas encore engagé. Donc, Cavani a préféré aux dernières nouvelles dire au PSG : “on arrête là”. Et Meunier ? C’est différent pour lui. En l’occurrence le club ne souhaitait pas le garder.”

Le journaliste de L’Equipe a aussi commenté la surprise générale concernant le latéral gauche Layvin Kurzawa. “Oui c’est un retournement spectaculaire parce qu’il était arrivé au bout de l’aventure. Sa sortie d’hiver avait été de meilleure qualité. Il faut prendre une chose en compte : le PSG doit faire très attention financièrement. Il ne faut pas croire que le porte-monnaie sera ouvert. On est entre 180M€ et 200M€ de pertes avec la Covid-19. Et puis il y a toujours les génies Neymar et Mbappé à payer, et ils coûtent très cher au club. Il n’y aura pas de folies. Kurzawa, c’est peut-être un effet d’aubaine. Ce n’est pas Maradona mais il peut faire le turn-over avec Bernat. Il n’y a pas de transfert à payer. Son salaire était entre 250.000 et 300.000. Même s’il progresse, ça ne va pas ruiner le PSG.”

Et pour Thiago Silva ? “Il semblerait qu’il y a un élément qui est entré en ligne de compte chez les dirigeants : le fait qu’il n’ait pas réussi à négocier des baisses de salaire avec les joueurs. En tant que capitaine il aurait dû insuffler quelque chose auprès de ses partenaires. L’échec a été total. Aux dernières il est enclin à signer une prolongation de deux mois. Mais le PSG va être sur le fil en termes d’effectif en cette fin de saison sans Cavani et d’autres, c’est une certitude.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters