lopez LOSC PSG

Lopez : “J’ai reconnu ce que je devais reconnaître: le PSG champion”

Gérard Lopez, le président du LOSC, passe médiatiquement à l’offensive via un long entretien accordé à L’Equipe. Mis à part les relégués, le patron des Dogues estime qu’il est le plus lésé puisque son équipe était quatrième de la Ligue 1 avec la possibilité de sauter le Stade Rennais (voir le classement ci-dessous). Finalement, une seule chose était incontestable : le PSG champion de France 2020.

“J’ai trouvé qu’il était correct de ne pas m’emporter. Ma famille a été touchée par le Covid-19. Très gravement. J’ai reconnu ce que je devais reconnaître : le PSG champion. Il était inutile de rajouter à la cacophonie générale, commente Lopez. J’ai le respect du gouvernement. Il a dû avoir des informations scientifiques que je n’ai pas eues. Quand il prend une décision, bonne ou mauvaise, c’est quand même compliqué d’aller faire contrepoids, surtout à une période où tout le monde risque de vous stigmatiser malgré vos bonnes intentions de mener une discussion sportive. J’ai donc adopté un profil bas. […] On dit qu’il n’y a qu’en France que les présidents ont tous pris la parole. En Italie, en Espagne, en Allemagne, ils n’ont pas pris la parole. Ils ont une Ligue forte. La LFP est une institution faible. […] Je remarque que même des gens qui pensaient que l’arrêt était bon à l’époque changent de bord ces derniers jours. On commence à faire l’unanimité. On est allés trop vite en besogne.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters