granturco

Me Granturco : “Il y a une volonté de ne pas retourner à la situation du 30 avril qui serait ingérable”

L’examen au Conseil d’Etat, ce jeudi, des recours de Lyon, Amiens et Toulouse contre l’arrêt de la saison 2019/2020 de Ligue 1, sera observé de près. Thierry Granturco, avocat à la Cour et spécialiste du droit du sport, ne voit pas le Conseil d’Etat décider la semaine prochaine d’une relance des championnats impossible en termes de calendrier.

“J’ai l’impression que depuis la prise de position du gouvernement, les juridictions rendent service, elles confirment les décisions pour ne pas ajouter de confusion à la confusion, explique Me Granturco à Ouest France. Si on raisonne d’un point de vue purement juridique, les chances des clubs de voir leurs arguments entendus existent. Il y a beaucoup à dire sur la décision de la LFP sur le fond. Maintenant, lorsqu’on voit les décisions qui sont rendues, on voit qu’il y a une volonté de ne pas retourner à la situation du 30 avril qui serait ingérable. […] Là, c’est la dernière carte puisqu’on est devant la plus haute juridiction administrative. Les conclusions du Conseil d’État peuvent s’imposer à la LFP comme au gouvernement. Rappelons que le PSG est officiellement champion de France 2020.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée