Obraniak

Obraniak : “Tu peux rentrer dans une rotation à 18 ans… au PSG, il ne faut pas déconner non plus !”

A force de parler du dossier Tanguy Kouassi (18 ans) et d’en faire un symbole, qui sait, quelques règles changeront peut-être sans aller à l’encontre du libre-arbitre. Le Titi du PSG qui lâche son club formateur pour signer professionnel au FC Bayern, cela ne passe pas. Ludovic Obraniak a une nouvelle fois fait part de son incompréhension au micro de la chaîne L’Equipe.

“Dans les années 2000, quand j’ai débuté, il n’y avait rien de plus émoustillant que de débuter dans son club formateur. Aujourd’hui on est dans une autre ère avec un nouveau type d’agents. Ils se substituent parfois à la famille. Je n’en veux pas à Tanguy Kouassi. Il a 18 balais. Moi aussi j’étais manipulable à cet âge. Après il y a le rôle du PSG dans tout ça. Le discours pour l’agent est simple, il n’a qu’à dire : “Regarde Diaby, regarde Nkunku ! Regarde comment ils s’éclatent en Bundesliga !” Et puis comment se fait-il qu’il soit en fin de contrat aspirant ? On n’a pas détecté ses qualités avant ? Ça veut dire que le projet du PSG ne lui parle pas. Et il a écouté un agent. Je vais continuer à me battre contre ça parce que cela m’agace au plus haut point ! Ça na aucun sens sportivement. Au PSG le coach lui a fait confiance. Il n’a pas de garanties au Bayern. Et puis Paris c’est ton club formateur ! Et tu es dans un des meilleurs clubs ! Ton coach – qui reste – t’a fait jouer, tu as eu du temps de jeu ! Tu sais que tu peux rentrer dans une rotation et tu as 18 ans… c’est le PSG, il ne faut pas déconner non plus ! Moi, à sa place, je reste les yeux fermés ! Parce que c’est mon club formateur et c’est un grand club !”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée