PSG 26 juin 2020

Revue de presse PSG : C1, Neymar, Mbappé, Lass, Meunier, Marusic, Traoré…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 26 juin 2020 dans la presse hexagonale.

“A trois matchs de remporter la Ligue des champions, le PSG croit en sa bonne étoile malgré le handicap d’une saison de L1 définitivement arrêtée”, écrit Dominique Sévérac dans Le Parisien. “Pendant le confinement, le groupe WhatsApp des joueurs a chauffé, traversé par une double thématique : non à la baisse provisoire ou définitive des salaires d’avril et mai, et oui à la Ligue des champions. “Elle est pour nous, celle-là”, est un message qui a régulièrement nourri le fil de l’effectif. Soudés par l’éloignement et contre une direction qu’ils ne jugent pas assez solidaire, les Thiago Silva and co s’imaginent qu’ils ont une chance de remporter l’édition 2020 si particulière. […] Neymar et Mbappé peuvent porter le PSG le plus haut possible, promesse qu’ils se font régulièrement dans l’intimité. Chaque joueur a pu noter que la silhouette du Brésilien s’était affinée. Le PSG de l’après-Covid avance selon le même principe qu’avant : sans Neymar, il ne peut pas vraiment s’en sortir. Signe d’un nouvel état d’esprit : la rumeur annonce qu’il aurait essayé de rattraper par la manche Cavani, qui préfère claquer la porte. Le choix de l’Uruguayen est d’ailleurs la seule ombre au tableau, son départ provoquant des sentiments mêlés, entre stupéfaction et fatalisme.”

Hier, Thomas Meunier est devenu officiellement un joueur du BVB pour quatre ans. Le latéral droit -qui a passé quatre années au PSG – a écrit un message dans lequel il dit “merci aux supporters (pas les tocards des réseaux), aux staffs et aux joueurs pour leur précieux et inconditionnel soutien. PS : la Champions’ League sera parisienne.”

Le Parisien souligne la “remarque acerbe envers les tocards des réseaux” et ajoute : “Le Belge avait alors liké un tifo de l’OM. Une action qui a généré un déferlement d’insultes envers le latéral. A la fin du mois d’avril 2018, Meunier était directement pris à partie au Parc des Princes, notamment par les membres du CUP. Il avait déjà répondu en dénonçant  “l’irrespect et la médiocrité des propos […] de certains supporters”. Une position qu’une partie des fans n’a jamais pardonnée au Belge, lui reprochant ensuite de nombreuses choses, de son niveau sportif à sa connivence supposée avec la presse. Meunier leur a dit “au revoir” à sa manière.”

L’Equipe évoque la succession de Thomas Meunier : “Leonardo n’entend pas se précipiter mais il a déjà pris la température auprès de représentants de quelques latéraux droits. C’est notamment le cas du Laziale Adam Marusic (27 ans), sous contrat jusqu’en 2022, et du Rennais Hamari Traoré (28 ans). Ce dernier n’a toujours pas prolongé son bail en Bretagne, où il est lié jusqu’en juin 2021. Le directeur sportif du PSG n’exclut d’ailleurs pas de recruter deux joueurs à ce poste. Avec le départ de Meunier, le club ne compte plus qu’un seul véritable latéral droit, le jeune Colin Dagba (21 ans).

Dans le journal sportif, Kylian Mbappé parle de Lass Diarra avec ces mots touchants : “C’était tonton Lass, un grand frère sur lequel tu pouvais compter. Il m’a souvent raconté sa carrière, ses clubs. Il a fait des erreurs, il m’a donc conseillé. Il m’a aidé lors de moments compliqués. Le haut niveau, il connaît. Il sait de quoi il parle. Il a fréquenté beaucoup de clubs, un peu partout d’ailleurs. Il est parti très tôt, et seul, de chez lui. J’ai toujours aimé écouter les anciens. Buffon a aussi été très important pour moi. Mais Lass ne parlait pas uniquement à moi. Il se confiait à ceux qui étaient demandeurs. Il passait aussi beaucoup de temps notamment avec Presnel Kimpembe. Et il a toujours joué ce rôle même quand il ne jouait pas. Et ça, c’est très important. Il avait de la bouteille. Il n’était pas celui qu’on a pu décrire parfois. Lassana était très respecté dans le vestiaire. Ça m’a fait quelque chose de le voir partir. Ça m’a fait aussi quelque chose de voir partir Buffon. Lass m’avait parlé de ses projets, je savais ce qu’il avait envie de faire mais je ne pensais pas que ça allait marcher aussi fort. Car ça marche très fort. Je suis encore en contact avec lui.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée