Le Parisien

Revue de presse PSG : confinement, finale, Aouchiche/Mbappé, Macron/Le Graët

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 7 juin 2020 dans la presse hexagonale.

Le Parisien revient sur la période entre 17 mars et le 11 mai pour les joueurs du PSG, celle du confinement en France. “Si durant toutes ces semaines le groupe a continué à vivre, grâce notamment à de multiples et intenses échanges sur WhatsApp, chacun a traversé le confinement à sa façon, notamment en fonction de son lieu de résidence, constate le journal. A l’image de Di Maria, la majorité des Parisiens est restée sagement à son domicile durant le confinement. […] Pour se changer les idées et connaître d’autres frissons que ceux d’une course sur un tapis ou du home trainer, certains ont fait preuve de créativité, notamment sur les réseaux sociaux. Ils sont nombreux à avoir multiplié les courtes pastilles vidéo (Kimpembe, Kurzawa, par exemple). […] Tandis que Bulka fracassait une Lamborghini sur les routes de Pologne, Navas, lui, mettait à profit son temps au Costa Rica pour organiser des réunions sur divers sujets et notamment sa fondation. […] Tuchel a multiplié les échanges avec son staff pour leur fournir des programmes les plus adaptés possible. Il a aussi participé aux discussions avec la direction qui ont amené une refonte du staff médical.” Vivement l’appel du 22 juin et la reprise de l’entraînement…

“Alors qu’Adil Aouchiche (17 ans) est très proche de signer son premier contrat pro à Saint-Étienne – il y a passé sa visite médicale le 29 mai –, Kylian Mbappé a tenté sa chance pour le faire changer d’avis, écrit L’Equipe. En commentaire à une photo postée sur Instagram par le jeune meneur de jeu, en fin de contrat aspirant au PSG, l’attaquant lui a demandé d’opter pour Paris. “Signe le contrat !!! Je t’en offre d’autres, des baskets.” L’intéressé lui a répondu, accompagnant son message d’un smiley hilare : “J’te fais plus confiance, toi ! Tu me dois déjà trop de trucs.”

Le JDD rapporte qu’Emmanuel Macron et Noël Le Graët ont rendez-vous. “Un échange téléphonique entre le président de la République et celui de la FFF doit avoir lieu cette semaine, a priori mercredi. Les deux hommes devraient notamment aborder les mesures gouvernementales souhaitées par le foot français pour accompagner sa reprise économique”, lit-on.

“Voilà une donnée, si elle venait à se confirmer, qui pourrait encore susciter de grands remous entre Lyon et Saint-Étienne, les deux rivaux historiques, souligne Le Dauphiné. Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, aurait expliqué clairement que le 3 août servait de date butoir pour terminer toutes les compétitions nationales. Par conséquent, la finale de la Coupe de France, qui pourrait être reprogrammée aux alentours du 8 août, déboucherait sur une non-qualification pour la Coupe d’Europe de l’ASSE en cas de victoire. Nul doute que les Verts vivraient alors cela comme une véritable injustice.” De quoi pousser à faire jouer les deux finales de coupes nationales avant le 3 août.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée