Revue de presse PSG : mercato, staff médical, Oracle, Brandao, Bisciotti…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 5 juin 2020 dans la presse hexagonale. Thiago Silva, Edinson Cavani, Layvin Kurzawa, Thomas Meunier, Eric Maxim Choupo-Moting, Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche voient leur contrat s’achever le 30 juin 2020.

Ce qui fait dire au journal Le Parisien qu’avec sept joueurs en fin de contrat et un contexte économique sinistré, le PSG avance à tâtons vers un mercato dont les dates doivent être fixées aujourd’hui au terme d’un CA de la LFP.” Et on peut lire : “Jusqu’ici, Leonardo observe, prend beaucoup de contacts, mais peu de dossiers avancent concrètement. Paris est par exemple en pole position pour Alex Telles, le latéral gauche de Porto, mais “on n’est pas dans une phase de négociation entre les clubs”, assure un acteur du dossier. […] “Au-delà d’Icardi, la tendance n’est pas vraiment à des transferts à 50M€”, souffle un connaisseur du club. Une vente de Draxler et/ou Paredes, faciliterait les choses. Malgré la masse salariale libérée par les probables départs, ce ne sera pas l’été des folies. […] Quel que soit le cadre fixé, il est hors de question pour le PSG de vendre Mbappé cet été. Après un dernier été fou autour de Neymar, il ne faut jurer de rien, mais il est extrêmement probable que le Brésilien reste au PSG au moins un an de plus. La piste barcelonaise n’a, à ce jour, aucune chance d’aboutir. […] Le 18 juin, l’UEFA se penchera sur l’assouplissement du fair-play financier. Une donnée importante pour le PSG. […] Mais l’urgence aujourd’hui est de savoir de quels joueurs Paris disposera pour les finales et surtout pour les quarts de finale de la C1.

Le PSG “a décidé de se séparer de son médecin n°2 (Laurent Aumont) et d’un kiné brésilien (Bruno Mazziotti). Des décisions qui présagent une plus grande emprise du centre de santé qatarien Aspetar, écrit L’Equipe. Deux choix qui s’ajoutent à celui de se séparer de Martin Buchheit, le responsable performance. Il semble qu’il fallait désigner un coupable pour le nombre conséquent de blessés au cours de la saison passée et que Buchheit a payé pour tout le monde. Le club devrait remplacer Buchheit par Gian Nicola Bisciotti, le physiologiste en chef d’Aspetar. Il serait notamment en relation avec Cristiano Eirale, responsable du secteur médical. Aumont, lui, devrait être remplacé par le docteur Alexis Savigny, en charge des u17 depuis un an. Mais le départ d’Aumont ne devrait pas être très bien perçu par une majorité de joueurs, qui l’apprécient, ni par Tuchel, alors que la relation entre le coach et le Dr Baudot est très tendue. De la même manière, le départ de Mazziotti ressemble à un nouveau signal envoyé à Thiago Silva. Le défenseur s’était démené pour que le PSG débauche son compatriote à la Seleçao, en 2018.”

Malgré la crise économique, un partenariat dans les tuyaux avec la société informatique américaine Oracle devrait aboutir. Et ce n’est pas tout, “actuellement, le PSG négocie aussi des prolongations de contrats de sponsoring plus modestes (Nivea Brésil, McDonald’s)”, rapporte le journal sportif. 

Enfin, dans sa thématique des “fracas”, L’Equipe revient largement sur l’agression faite sur Thiago Motta au Parc des Princes le 16 août 2014 par un certain Evaeverson Lemos da Silva, dit Brandao… Un coup de tête (en mode guet-apens) suivi d’une fuite dans le vestiaire bastiais qui n’était pas le premier coup d’éclat du Brésilien. Car l’attaquant avait déjà œuvré face au PSG. “Le 17 mars 2013, sous le maillot de Saint-Étienne, il repousse de la main la belle gueule de Beckham après avoir mis une grosse semelle à Silva qui lui vaudra, après coup, deux matches de suspension. Un an après, le 16 mars 2014, il met son coude dans le visage de Cabaye : quatre matches de suspension puis trois en appel, liste le quotidien. Dans la foulée de l’affaire avec Motta, Thiago Silva s’exprimera sans détour sur son compatriote: “Il veut tout le temps parler au lieu de jouer. C’est un mec déloyal tout le temps.” Voilà qui est dit.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters