PSG 19 juin 2020

Revue de presse PSG : Titis, FPF, Leonardo, Aouchiche, Tuchel, Rico, Diallo opéré…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 19 juin 2020 dans la presse hexagonale.

Le départ de Tanguy Kouassi (18 ans) au Bayern et quelques autres mouvement de ce genre créent l’émoi… Pourtant “le salaire proposé par le PSG à Kouassi est à la hauteur de la rémunération bavaroise. Au crédit des institutions étrangères, des primes de signature spectaculaires, des commissions pour les agents déplafonnées et un véritable savoir-faire, écrit L’Equipe. Le PSG peine depuis des années à établir une ligne claire sur la signature de jeunes joueurs pro. “Comment voulez-vous comprendre un projet quand, entre 14 et 18  ans, vous changez trois fois d’interlocuteurs et de discours  ? ”, peste un agent bien implanté au centre. Au-delà de la valse des directeurs sportifs – Létang, Kluivert, Henrique, Leonardo –, les acteurs parisiens au centre de formation ont constamment évolué. Pis, aucune stratégie cohérente n’a émergé. […] Au vu du degré d’irritation en interne depuis quelques heures, la ligne « soft » ne sera pas maintenue. Paris est décidé à ne pas exposer sans garantie un joueur en fin de contrat (ou dans un an) qui n’a pas signé pro. […] “Paris devrait installer quelqu’un durablement. Quelqu’un qui dispose d’une capacité à détecter les talents, à les accompagner et à tisser un lien fort avec les entourages”, explique un agent. […] La question du lien avec le groupe professionnel se pose aussi. […] Leonardo donne le sentiment de se tenir éloigné des questions du centre. Déléguant ces questions au duo Castellazzi-Durand. S’il veut s’éviter de nouvelles déconvenues, le Brésilien ferait bien de s’engager dans ce chantier symbolique.”

Le journal sportif se penche sur Thomas Tuchel dans le cadre de la parution d’une biographie du coach par un journaliste allemand, et juge : “Malgré le meilleur pourcentage de victoires de l’ère QSI (77,8 % de succès), il affiche un bilan contrasté, pour l’instant entaché d’échecs majeurs, lit-on. De quoi nourrir les spéculations sur la volonté de Leonardo de placer un entraîneur de son choix. Un parcours doré en Ligue des champions, en août, changerait radicalement le rapport de forces.”

Le défenseur du PSG Abdou Diallo, qui était victime de douleurs dorsales, “a subi une intervention il y a une dizaine de jours, et devrait pouvoir reprendre l’entraînement individuel début juillet”, rapporte également L’Equipe.

“Après Kouassi, le PSG se range à l’idée de perdre Aouchiche (17 ans) même si ce dernier n’aurait pas encore pris de décision, explique Le Parisien. Une réunion s’est encore tenue cette semaine avec Leonardo, mais Aouchiche n’a toujours pas levé le voile sur ses intentions. Dans son entourage, on évoque un nouveau rendez-vous la semaine prochaine. Il souhaite avoir le maximum de garanties sportives sur l’année qui va s’ouvrir. […] L’opinion majoritaire est que, s’il avait dû signer à Paris, Aouchiche avait tout loisir de le faire ces derniers mois. Et sa visite du centre d’entraînement de Saint-Etienne, le mois dernier, n’est pas de nature à rendre optimiste.”

Autre dossier qui occupe Leonardo, la prolongation de deux mois du prêt de Sergio Rico. Et c’est “primordial car le PSG ne possède pas vraiment de doublure pour Navas en vue des défis de l’été, souligne le journal francilien. Au sein du PSG, on se veut confiant sur l’issue des tractations, vantant la qualité des relations entre Leonardo et Monchi. […] Le PSG et les dirigeants du Real ont aussi entamé des négociations pour étendre le prêt d’Areola jusqu’à la fin du mois d’août. De source espagnole, on évoque déjà un accord pour deux mois. De toute façon, en vertu des règlements de l’UEFA, Areola, même s’il appartient au PSG, n’est pas qualifié pour évoluer avec Paris dans cette compétition.”

Dernier point, le Fair-play financier. “En raison de la crise du coronavirus, L’UEFA a pris hier des mesures temporaires afin d’assouplir les règles de son dispositif de contrôle des clubs. Ce qui offre un bol d’air financier au PSG”, peut-on lire dans Le Parisien. “Ces mesures prévoient notamment une évaluation de l’exercice 2020 reportée d’une saison. De plus, les exercices 2020 et 2021 seront évalués comme s’il s’agissait d’une seule période.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée