Pastore

Selon Pastore il ne manque qu’un alignement des étoiles pour que Neymar soit le n°1 mondial

Sous contrat jusqu’en 2023 avec l’AS Roma, une des légendes du PSG, Javier Pastore (30 ans), est annoncée du côté de la MLS, au Los Angeles Galaxy, Seattle Sounders ou à l’Inter Miami. Ses plus belles années de footballeur auront donc été parisiennes.

Dans un entretien, le Flaco se souvient de ses années parisiennes et estime que le niveau du championnat de France est préjudiciable pour le PSG. “Cela a été un très beau projet, j’ai beaucoup grandi en tant que joueur au PSG. J’ai eu la possibilité de jouer avec des idoles, avec des noms du football mondial, c’était super de pouvoir jouer avec des joueurs d’un tel niveau et d’avoir été dans ce club pendant sept ans. J’ai été le premier à arriver avec les nouveaux propriétaires du club en 2011 et j’ai vu la croissance du PSG jusqu’au jour de mon départ. Il y a eu de nombreux changements, améliorant et faisant toujours grandir l’équipe“, a expliqué Javier Pastore à TyC Sports. “En Ligue 1, ces dernières années, le PSG est de loin supérieur aux autres, il est très fort individuellement. Souvent les matches sont pliés en première mi-temps et dans ce cas vous ne continuez pas sur le même rythme pendant 90 minutes. C’est ce qui est nécessaire dans les matches de Ligue des Champions où vous ne pouvez pas vous assoupir une seconde. Tu peux passer un mois en France à jouer des équipes qui t’affaiblissent.

Interrogé sur Neymar, Javier Pastore estime qu’il ne lui manque qu’un alignement des étoiles pour être le n°1 mondial. “Je sais qu’il a en tête d’être le numéro un. Il a la condition physique, il s’entraîne très bien. Quand il est bien, il peut te gagner un match tout seul. Neymar peut apporter plus qu’il ne l’a fait. Chaque joueur se doit d’être au bon moment au bon endroit, dans l’équipe qui va te permettre de faire le saut qui n’est pas facile, je parle d’un niveau Messi ou Cristiano. La mentalité et la condition physique, Neymar les a. Mon mental à moi ? Je crois que j’aurais pu être meilleur. Beaucoup de gens me le disent. A partir du moment où Ibra est arrivé, il a pris beaucoup de responsabilités. Je lui ai laissé la place de star. J’ai toujours eu l’envie de gagner, mais je n’ai jamais pensé à devenir le meilleur du monde. Mon top 3 des joueurs avec qui j’ai joué ? 1/Messi, 2/Ibra, 3/Neymar. Et Mbappé ? C’est un phénomène aussi.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée