Courbis

Courbis sur la finale de CDF 1982 : “Un envahissement de terrain et un président qui embrasse la pelouse, ça c’est unique”

Le samedi 15 mai 1982, le PSG a remporté son premier titre majeur en France avec la Coupe de France contre l’AS Saint-Etienne (2-2, 6 t.a.b à 5). L’image marquante de cette finale – au Parc des Princes – est bien évidemment quand le président Francis Borelli s’est agenouillé sur la pelouse et embrassé cette dernière à l’issue de la prolongation et avant la séance de tirs au but. Rolland Courbis, s’est remémoré cette finale inoubliable pour les supporters parisiens. “Je pense que c’est la première fois qu’on a vu ça pour un but égalisateur, pour un but de la victoire ok, le but de Trezeguet à l’Euro 2000, aussi mais-là (rire). Un envahissement de terrain et un président qui embrasse la pelouse, ça c’est unique“, s’amuse Courbis sur RMC.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée