djellit

Djellit propose “un tableau jouable, sexy et pas au rabais” pour le PSG

Aujourd’hui, à midi, le tirage au sort intégral du tableau final de l’UEFA Champions League à Nyon (Suisse) permettra au PSG de connaitre son adversaire en quart de finale et de se projeter sur une potentielle suite dans la compétition. Se projeter, c’est ce que le journaliste de France Football, Nabil Djellit, a fait. Il a donné le tableau idéal pour un PSG triomphant en Europe.

“J’ai pensé à un tableau jouable, sexy et pas au rabais pour le PSG. J’élimine d’entrée le Real Madrid qui est un épouvantail absolu pour toutes les équipes, et qui doit jouer face à City. En quart de finale, j’opte pour le RB Leipzig. C’est une équipe qui est séduisante mais vulnérable. Avec des défenseurs qui jouent assez haut et qui s’exposeraient face aux points forts du PSG. Leipzig, c’est une équipe offensive avec beaucoup de déséquilibres. Elle a perdu son joueur vedette. Elle est globalement inexpérimentée collectivement et individuellement. Si le PSG n’a jamais gagné la C1, il y a quand même des joueurs d’expérience. Neymar a déjà gagné la Ligue des champions”, a commenté Djellit dans l’EDS. Pour la demi-finale, j’ai choisi le FC Barcelone. Déjà parce qu’il n’y aura pas de match retour (sourire). Il y a un côté psychologique. Ça finira de cautériser l’histoire de la remontada. Selon moi, à l’échelle européenne, le FC Barcelone c’est aujourd’hui une équipe moyenne. Elle est prenable, le milieu de terrain est dysfonctionnel. On l’a vue galérer contre le 20e de laLiga. Et puis j’imagine Neymar vouloir flamber sur un match contre le Barça. En finale, je vois Manchester City qui se prépare comme jamais pour remporter cette Ligue des champions. On les a vu s’imposer à Madrid. Maintenant je trouve la défense de City lente. C’est possible pour le PSG avec Mbappé et Neymar dans le dos. Et puis une finale Qatar-Émirats, ça ferait parler…”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée