Echouafni : “On a un groupe qui a envie de réaliser de grandes choses”

L’équipe féminine du PSG a repris l’entraînement en début de semaine afin de préparer ses dernières échéances de la saison 2019-2020 à savoir la fin de la Coupe de France (demi-finale contre Bordeaux le 2 août) et le Final 8 de l’UEFA Womens Champions League au Pays basque espagnol. Un PSG qui aborde ces deux compétitions avec ambition comme le dévoile son coach, Olivier Echouafni, qui a prolongé d’un an sur le banc parisien.

Déjà, je suis très heureux de poursuivre l’aventure au PSG, et que les dirigeants aient montré l’envie de continuer avec moi. Il y a une telle frustration avec cette fin de saison qu’il n’était pas possible de ne pas repartir“, commente l’ancien Niçois dans une interview accordée au Parisien. “On était lancé, encore en lice dans toutes les compétitions, on allait jouer la « finale » du championnat contre Lyon, et tout s’est arrêté. Quand on connaît le temps qu’il faut pour mettre en place un projet… Je ne voulais pas rester sur un goût d’inachevé.”

Le coach parisien a évoqué les chances de son équipe en Ligue des Champions, elle qui affrontera Arsenal en quart de finale (22 août). “Tout va se jouer sur un match, sans rattrapage possible. Les huit équipes partiront sur un pied d’égalité. La préparation va jouer un grand rôle. C’est l’équipe la mieux préparée, physiquement et mentalement, qui tirera son épingle du jeu. Et qui aura le moins de blessées car il y a beaucoup d’incertitude après les quinze semaines d’arrêt. Nous avons toutes nos chances. Notre force, c’est qu’on a un groupe qui se connaît bien et qui a encore gagné en expérience et en maturité. Et qui a envie de réaliser de grandes choses.

À propos Guillaume De Freitas