PSG-WAASLAND

Ils demanderont aux dirigeants du PSG “quelle mouche les a piqués”

Pourquoi diable le PSG a-t-il choisi Waasland-Beveren pour sparring-partner tout en payant tous les frais ? Même à Beveren on ne sait pas, et cela amuse beaucoup le journal belge Le Soir comme SudInfo car les “deux clubs ne semblent partager que le bleu sur leurs maillots.” D’autant plus que les noms les plus ronflants de l’équipe qui tente de rester sur tapis vert en première division belge sont Foulon et Caufriez. Rien à voir avec Kylian Mbappé, Neymar ou Angel Di Maria… “Au Freethiel, on en a été tellement surpris qu’on est impatient d’être sur place pour demander aux dirigeants parisiens, qui prendront tous les frais à leur charge, quelle mouche les a piqués”, écrit le quotidien belge.

Les joueurs de Waasland-Beveren partent ce matin pour Paris. Après la rencontre, ils auront quartier libre pour profiter de la capitale française jusqu’à samedi après-midi. De quoi faire un peu de tourisme avant de repartir. Quel souvenir leur laissera le match du jour au Parc des Princes ? Si le football n’est pas mathématique, sachant que le PSG a passé un 9-0 au Havre, que Zulte Waregem a infligé un 5-0 à Waasland-Beveren et que les adversaires de ce vendredi vont en découdre pendant 120 minutes, quel sera le score final ? Entre l’excitation et l’angoisse, les joueurs hésitent“, rapporte La Dernière Heure. “Je me disais que ça devait être le Paris FC ou la réserve du PSG”, explique Maximiliano Caufriez, le défenseur beverenois. “Quand le coach a confirmé que c’était bien l’équipe A du PSG, c’était la fête. Et le lendemain, il est venu avec une seconde bonne nouvelle : le match se jouerait au Parc des Princes.” Coup d’envoi de ce match de préparation atypique à 19 heures (beIN Sports 1).

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée