PFC

Le Paris FC prêt à “un tour de table pour ouvrir le capital”

Trente ans sans voir un derby parisien en Ligue 1. Depuis 1990 et les derniers soupirs du Racing Paris 1 (anciennement Matra Racing), le championnat de France de première division n’a pas connu deux clubs de la capitale parmi les vingt candidats en lice. Le PSG étant le seul représentant de la ville lumière.

Quatrième de la Ligue 2 lors de la saison 2018-2019, le Paris FC avait longtemps entretenu l’illusion d’une montée dans l’élite, avant de s’effondrer lors de l’exercice suivant et d’éviter la relégation sur le fil. Bref, le PSG attend un camarade de jeu pour s’offrir des derbys. Ces derniers jours, des rumeurs évoquaient l’arrivée d’un investisseur de Bahreïn, le prince Nasser ben Hamed al-Khalifa, fils du roi. Mais Pierre Ferracci, président et propriétaire du Paris FC, dément dans L’Equipe. “Il n’y a aucun contact avec des investisseurs de Bahreïn, déclare le dirigeant. Je ne sais pas d’où cela sort car je ne suis pas vendeur. Ce n’est vraiment pas à l’ordre du jour, ni à court ni moyen terme. Mais pourquoi ne pas monter un tour de table pour ouvrir le capital.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters