Simone Rovera

Pour Rovera, l’expression “l’année ou jamais” ne concerne pas le PSG mais plutôt l’Atalanta ou Leipzig

Avec la crise du Coronavirus, la Ligue des Champions a dû se réinventer. Pas de quarts et demi-finales traditionnels (aller/retour) mais un Final 8 à Lisbonne (12 au 23 août) avec des matches secs. Beaucoup estiment que c’est l’année au jamais pour le PSG. Mais pour le journaliste italien Simone Rovera, cet adage ne concerne pas les clubs comme le PSG mais plutôt ceux comme l’Atalanta Bergame ou Leipzig.

Je vois un peu partout depuis cet après-midi l’expression “c’est l’année ou jamais pour le PSG.” Mais alors pour l’Atalanta ou Leipzig, si ce n’est pas ça l’année ou jamais… Le PSG va commencer la Ligue des Champions la saison prochaine avec encore une fois le statut de favori ou dans les quatre ou cinq favoris“, assure le consultant italien de RMC sur les ondes. “L’année dernière, c’était l’année ou jamais pour l’Ajax, pas pour Liverpool. […] C’est pour l’Atalanta ou Leipzig que c’est l’année ou jamais. Il ne faut pas dire ça pour le PSG, c’est incorrect.

À propos Guillaume De Freitas