zadi

Pourquoi Zadi a eu “envie de mourir” quand Zlatan a signé au PSG

“Tout simplement noir”, long-métrage co-réalisé par Jean-Pascal Zadi et John Wax, sortira le 8 juillet au cinéma. Le film est pressenti comme futur carton de l’été. D’autant plus que le casting est riche : Fary, JoeyStarr, Éric Judor, Jonathan Cohen, Fabrice Éboué, Melha, Ramzy Bedia, ou encore Lilian Thuram.

Enfant de la banlieue caennaise (qu’il a rejoint à l’âge de 5 ans avec sa famille même s’il est natif de Bondy), Jean-Pascal Zadi, également premier rôle du film, est fan de l’OM et de Zlatan Ibrahimovic, ce qui a provoqué un gros souci dans sa vie personnelle…

“Je supporte l’OM à fond la caisse, parce que c’est mon père qui me l’a transmis, explique Zadi dans L’Equipe. L’OM, c’est dans le cœur à jamais… mais j’ai eu un “contretemps”. En 2011, j’ai un fils, et comme je suis hyper fan d’Ibrahimovic à l’époque, je l’ai appelé Zlatan. Manque de bol, Ibra signe au PSG quelques semaines après… J’avais envie de mourir.

Et puis Jean-Pascal Zadi a un point commun avec la star de l’équipe de France et du PSG, Kylian Mbappé : Bondy. “Je tiens à dire un truc : Mbappé, il est né à l’hôpital Jean-Verdier. Moi, je suis né dans cet hôpital-là en 1980, lui en 1998. J’ai essuyé les plâtres. J’ai tout fait pour que le gosse naisse dans de bonnes conditions. Sans JP Zadi, pas de Kylian Mbappé. Si je n’étais pas là, si je n’avais pas testé les médecins et les infirmières à l’époque, jamais de la vie vous auriez été champions du monde…”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée