Puel : “On n’est pas favori donc l’objectif c’est qu’on se lâche”

Demain (21h10), l’AS Saint-Etienne affronte le PSG en finale de Coupe de France, un remake de la finale de 1982 remportée par le PSG (2-2, 5 t.a.b à 4). Une rencontre qui avait permis au jeune PSG de soulever le premier trophée important de son histoire.

Comme son homologue parisien, Claude Puel s’est présenté en conférence de presse. Le coach stéphanois sait que son équipe n’est pas favorite mais il demande à ses joueurs de s’éclater. “La victoire de Rennes l’an passé laisse envisager une possibilité. Mais c’est un tout autre match. Bravo aux Rennais mais là c’est un autre match. C’est un premier match de reprise avec beaucoup d’interrogations. C’est particulier. Le PSG s’est préparé avec beaucoup de vivacité et de vitesse et moins de fond ou de volume. Paris aura la possibilité d’injecter du sang neuf avec d’autres joueurs hors-norme, rapporte Puel en conférence de presse. On défendra chèrement notre chance. […] Je ne crois pas que l’on ait plus de chance. Je ne pense pas que cela soit un avantage de les jouer maintenant. J’ai retrouvé un groupe avec beaucoup de fraîcheur après le confinement.

Claude Puel estime que le PSG va essayer de tuer le match rapidement. “Je pense que les deux équipes ont fait une préparation. Nous cela a été plus lourd avec plus de volume je pense. Paris a surtout joué sur les changements de rythme. Ils rentrent vite dedans et tuent le match. […] On n’est pas favori donc l’objectif c’est qu’on se lâche, c’est de s’éclater et d’être à notre niveau et jouer notre va-tout. Il faut être acteur de ce match. Je souhaite que l’on se lâche car on n’a rien à perdre, au contraire.

À propos Guillaume De Freitas